Porsche enregistre des résultats record et lance le programme « Road to 20 ».

0
  • Nouveaux records : le chiffre d’affaires du Groupe est en hausse à 37,6 milliards d’euros, le résultat opérationnel progresse à 6,8 milliards d’euros.
  • Le nombre de véhicules livrés et le flux de trésorerie disponible net de la branche automobile atteignent également des niveaux record.
  • La rentabilité opérationnelle du Groupe passe de 16,0 à 18,0 % en glissement annuel.
  • Porsche poursuit la mise en œuvre de sa stratégie en incarnant le luxe moderne. L’entreprise vise une rentabilité opérationnelle supérieure à 20 % sur le long terme grâce à son nouveau programme « Road to 20 ».
  • Oliver Blume, Président du Directoire : « Dans un contexte difficile, nous enregistrons le meilleur résultat de l’histoire de Porsche, et de loin, grâce à un formidable travail d’équipe. »
  • Lutz Meschke, Directeur financier : « En lançant le programme “Road to 20”, nous entendons gagner en résilience et faire de Porsche une marque plus solide que jamais. »

Tunisie Tribune (Porsche) – Dubaï. La société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG clôt son exercice 2022 avec quatre nouveaux records au compteur. Le chiffre d’affaires du Groupe au titre de l’exercice 2022 atteint 37,6 milliards d’euros, en hausse de 13,6 % (2021 : 33,1 milliards d’euros). Le résultat opérationnel du Groupe s’élève à 6,8 milliards d’euros, une augmentation de 1,5 milliard d’euros en glissement annuel (+ 27,4 %). Les livraisons (nombre d’unités livrées aux clients) et le flux de trésorerie disponible net du Groupe atteignent également des records absolus lors de l’exercice 2022. La rentabilité opérationnelle du Groupe augmente quant à elle de 16,0 % à 18,0 %. Pour l’exercice en cours, le constructeur de voitures de sport de Stuttgart franchit une nouvelle étape dans la mise en œuvre de sa stratégie de luxe moderne et lance un programme ambitieux baptisé « Road to 20 » pour atteindre son objectif de rentabilité à long terme.

« Dans un contexte difficile, nous enregistrons le meilleur résultat de l’histoire de Porsche, et de loin », déclare Oliver Blume, Président du Directoire, en dressant le bilan positif du dernier exercice. « Nous avons également réussi à proposer à nos clients, cette année encore, de nouveaux produits d’exception. Cette réussite est le fruit d’un formidable travail d’équipe. »

Avec son carnet de commandes bien rempli, Porsche AG a réussi à livrer à ses clients 309 884 voitures l’an dernier malgré les incidences négatives de la guerre en Ukraine, les contraintes liées à la pandémie de coronavirus et les difficultés persistantes qui entravent les chaînes logistiques à l’échelle mondiale, un chiffre en hausse de 2,6 % en glissement annuel (2021 : 301 915 unités). En 2022, le flux de trésorerie disponible net de la branche automobile passe quant à lui de 3,7 milliards d’euros à 3,9 milliards d’euros. « Notre réussite s’appuie sur une amélioration de notre positionnement tarifaire, un solide mix produit, une augmentation des ventes de voitures, des effets de change favorables et une remarquable maîtrise des coûts », précise Lutz Meschke, vice-président du Directoire, en charge des Finances et des Systèmes IT.

Lancement du programme « Road to 20 » pour gagner en résilience et faire de Porsche une marque plus solide que jamais
L’équipe Porsche continue à se fixer des objectifs élevés pour assurer son avenir. En 2023, l’entreprise lance un programme ambitieux, baptisé « Road to 20 », visant à permettre au Groupe d’atteindre à long terme une rentabilité opérationnelle supérieure à 20 %. « Le programme “Road to 20” nous permettra de gagner en résilience et de faire de Porsche une marque plus solide que jamais », indique Lutz Meschke. « Nous entendons jeter un regard neuf sur l’ensemble de notre activité. Notre gamme de produits, notre positionnement tarifaire ou encore la structure de nos coûts seront examinés de près. Notre objectif est d’optimiser la qualité de notre marge sur coût variable et d’améliorer encore l’attractivité de nos produits. » Le programme « Road to 20 » s’inscrit dans le prolongement du programme de rentabilité 2025 qui a permis à Porsche de mieux résister aux crises au cours des années passées.

Fort de cette solidité dans la conduite de ses activités, le constructeur de voitures de sport est entré dans une nouvelle ère de son histoire le 29 septembre 2022 en lançant l’opération d’introduction en bourse la plus importante d’Europe (en termes de capitalisation boursière). « Désormais, nous pouvons nous concentrer encore davantage sur notre activité et gagner encore en rapidité », poursuit Lutz Meschke. « La nouvelle autonomie acquise au travers de cette opération nous offre encore plus de liberté entrepreneuriale. Nous allons pouvoir renforcer nos capacités dans des secteurs clés, notamment dans les logiciels ou les technologies de batteries. »

Porsche mise sur les éditions limitées et étend son programme Sonderwunsch
Porsche poursuit la mise en œuvre de sa stratégie de luxe moderne. Selon le rapport Luxury & Premium établi par le cabinet de conseil Brand Finance, Porsche est la marque de luxe qui affiche la plus grande valeur au monde. « Nous offrons à la fois des produits d’exception et la possibilité de faire une expérience entièrement personnalisée. Par ailleurs, la marque assume pleinement ses responsabilités au sein de la société », souligne Oliver Blume. « Nous étoffons notre portefeuille de produits avec de nouveaux concepts de voitures de sport. Nous allons également miser sur les éditions limitées et étendre notre programme de personnalisation sur mesure Sonderwunsch. Notre objectif est de répondre encore davantage aux souhaits de nos clients et d’adapter notre offre à leur mode de vie. Il s’agit d’anticiper et d’aller sans cesse au-delà de leurs attentes. »

Une stratégie ambitieuse d’électrification avec le Cayenne entièrement électrique
Dans le même temps, Porsche entend poursuivre son ambitieuse stratégie d’électrification de son offre. Le Macan entièrement électrique est entré dans la dernière ligne droite de son développement et sera proposé à la vente aux clients en 2024. Avec l’arrivée de la version tout électrique prévue pour le milieu de la décennie en cours, le 718 ne sera à moyen terme disponible que dans sa déclinaison 100 % électrique. Il sera suivi par le Cayenne entièrement électrique. La quatrième génération du SUV sportif viendra ainsi parachever la stratégie de Porsche qui est d’atteindre une part supérieure à 80 % de modèles entièrement électriques sur l’ensemble de ses livraisons de voitures neuves d’ici 2030.

Porsche prévoit également d’étoffer son portefeuille de produits dans le haut de la gamme avec un SUV entièrement électrique positionné au-dessus du Cayenne. Doté de la silhouette emblématique de la marque avec sa ligne de toit plongeante à l’arrière, le nouveau modèle offrira des performances sportives de haut niveau tout en proposant des fonctions de conduite automatisées et une expérience inédite dans l’habitacle. Le modèle s’appuiera sur la plateforme SSP Sport développée par Porsche. « Ainsi, nous soulignons et consolidons notre positionnement sur le segment des voitures de sport de luxe. Nous avons identifié des potentiels de rentabilité sur ce segment, notamment en Chine et aux États-Unis », explique Oliver Blume.

Une refonte complète du Cayenne est d’ores et déjà prévue pour 2023. Le nouveau Cayenne bénéficiera de l’une des actualisations les plus importantes de l’histoire de la marque. Parmi les nouveautés de la troisième génération du SUV sportif figurent trois hybrides rechargeables revisités et dotés d’une plus grande autonomie. Un tout nouveau châssis permettra également d’étendre les capacités du Cayenne, avec des performances sur route typiques des modèles de la marque, un confort accru sur les longs trajets et une remarquable maîtrise en conduite tout-terrain.

Porsche s’est par ailleurs également fixé des objectifs de durabilité ambitieux. Dans le cadre de sa stratégie d’entreprise, le constructeur entend atteindre la neutralité carbone sur l’ensemble de la chaîne de création de valeur de ses modèles d’ici 2030. Cette neutralité inclut également une phase d’utilisation neutre en carbone pour les futurs modèles électriques à batterie BEV (calcul sur la base d’un kilométrage total parcouru de 200 000 km par véhicule).

En 2022, Porsche, en collaboration avec ses partenaires, a installé un site pilote de production de carburants synthétiques (eFuels) au Chili. Ce site est entré en phase de production en décembre dernier. « En lançant ce site, nous avons démontré que les carburants synthétiques pouvaient faire l’objet d’une production à l’échelle industrielle », précise Oliver Blume.

Sajjad Khan va prendre la tête du nouveau département Car-IT en 2023
L’équipe IT Porsche devrait être considérablement renforcée en 2023. Sajjad Khan s’apprête à prendre la direction du nouveau département Car-IT, au sein du Directoire. « Avec l’arrivée de Sajjad Khan, nous savons pouvoir compter sur un professionnel expérimenté et compétent en matière connectivité. Nous nous en réjouissons », se félicite Oliver Blume. « Ensemble, nous allons pouvoir mettre en œuvre efficacement notre stratégie pour les systèmes IT embarqués et répondre aux attentes de nos clients. »

En 2022, Porsche a franchi une nouvelle étape de sa digitalisation. Les compétences de Porsche Digital, MHP et Porsche IT ont été fédérées pour créer une entité agile baptisée « Digital Family ». « Les équipes collaborent désormais de manière plus étroite, ce qui permet de poursuivre de manière ciblée le processus de transformation de l’entreprise », souligne Lutz Meschke. « Par ailleurs, l’entreprise est aujourd’hui un employeur encore plus attractif auprès des spécialistes IT. Chez Porsche, les experts en développement logiciel travaillent en étroite collaboration avec les géants de la tech, pour proposer des voitures unanimement louées dans le monde entier. »

Le Directoire propose un dividende de 1,01 euro par action privilégiée
Depuis la réussite de l’introduction en bourse de l’entreprise, le cours de l’action Porsche a enregistré une évolution positive. 81 jours après son entrée en bourse, le titre a intégré le DAX, le principal indice boursier allemand, via une procédure accélérée (règles d’entrée rapide au DAX). Le cours de l’action est passé de 82,50 euros (prix de souscription à la date de l’introduction en bourse) à 114 euros (au 28 février 2023)¹, ce qui correspond à une capitalisation de 108 milliards d’euros². « Le marché a loué la solidité du positionnement de l’entreprise, qui s’affirme comme une marque de luxe autonome, axée sur les performances », commente Lutz Meschke. « En outre, nous avons pu exploiter certaines synergies avec le groupe Volkswagen, ce dont bénéficient également nos actionnaires. » Au titre de l’exercice 2022, le bénéfice par action ordinaire est de 5,43 euros, et le bénéfice par action privilégiée de 5,44 euros. Le Directoire propose donc de soumettre au vote de l’Assemblée générale des actionnaires le versement de 911 millions d’euros au titre de la distribution de dividendes pour l’exercice 2022. En ajoutant les 5 millions d’euros de dividende supplémentaire pour les actions privilégiées, le total de la distribution s’élève à 916 millions d’euros, ce qui correspond à un dividende de 1,00 euro par action ordinaire, et 1,01 euro par action privilégiée.

Porsche confirme ses objectifs à moyen et long termes
Porsche AG confirme ses objectifs à moyen et long termes. « Dans l’hypothèse d’un maintien de la conjoncture économique difficile actuelle, sans détérioration significative de la situation, nous anticipons une rentabilité opérationnelle de l’ordre de 17 à 19 % pour le Groupe au titre de l’exercice 2023 », indique Lutz Meschke. Cette estimation s’appuie sur un chiffre d’affaires de l’ordre de 40 à 42 milliards d’euros pour le Groupe. Et Lutz Meschke de conclure : « À long terme, nous visons une rentabilité opérationnelle supérieure à 20 % pour l’ensemble du Groupe. »

En 2023, Porsche fêtera deux grands événements : le 75e anniversaire de la première sportive construite par la marque et les 60 ans de la 911. En juin, le constructeur de voitures de sport fera son grand retour aux 24 Heures du Mans. La 100e édition de la classique sarthoise sera l’occasion pour Porsche de tenter à nouveau de remporter la victoire au classement général avec la toute nouvelle Porsche 963.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here