Crédit Populaire d’Algérie (AG ce 27 juin)… La CPA affichera un bénéfice net de 38 milliards de dinars en 2023 et versera 25 milliards de dividendes aux actionnaires

0

Tunisie-Tribune (Crédit Populaire d’Algérie) – La banque prévoit plus de 1,9 Mds de dinars comme réserves légales. Un montant auquel s’ajoutent 11,1 Mds de dinars pour les réserves facultatives comme indiqué dans le projet de résolution à soumettre à l’AG le 27 juin.

L’assemblée générale (AG) du Crédit populaire d’Algérie (CPA) aura lieu le 27 juin courant. Ce sera la première réunion du genre après l’ouverture du capital de cette banque. Elle sera donc ouverte aux nouveaux actionnaires qui sont appelés s’inscrire pour prendre part à cette réunion avant le 20 juin courant sur le registre des actionnaires fournis par le dépositaire central, Algérie Clearing.

En plus du droit au vote, ces actionnaires auront  un droit de regard sur les résultats de la banque et surtout  au versement des dividendes. Ce qui était déjà prévu. Une manière d’attirer le plus d’actionnaires possible pour réussir l’opération d’introduction en Bourse. Le CPA l’a confirmé dans le projet de résolution à soumettre  à l’AG  publié en ligne (avec d’autres documents) en consacrant un montant pour les dividendes.

En effet, le CPA qui a réalisé un résultat bénéficiaire net de 38 milliards de dinars (Mds DA) (sur un total bilan de plus de 3331,68 Mds DA). Le résultat net est ainsi en hausse de 1% par rapport à celui de 2022 (27,5  Mds DA) prévoit  25 Mds  DA pour les dividendes au titre de l’exercice 2023.  Soit 65,79% du résultat bénéficiaire net.

Le montant fixé  sera divisé  sur 200 millions d’actions dont 48 958 634 ont été souscrites (soit un taux d’ouverture de 24,48%). Ce qui fait que pour chaque action cédée, le CPA versera un dividende de 125 DA, soit un rendement de 5,45% pour chaque action achetée, sachant que le prix était fixé à 230 DA l’unité  – et 2100 DA pour les salariés de la Banque qui représentent à titre de rappel 75% des actionnaires.

Le transfert se fera directement  sur les comptes bancaires des particuliers et des entreprises qui ont souscrit à l’opération. La banque prévoit par ailleurs  d’affecter plus de 1,9 Mds DA comme réserves légales. Un montant auquel s’ajoutent 11,1 Mds DA pour les réserves facultatives comme indiqué dans le projet de résolution à soumettre à l’AG le 27 juin prochain.

A noter par ailleurs que selon le bilan publié, la part du capital social de la banque représente 68,28% des fonds propres. Ce  qui s’explique, selon le CPA, par l’augmentation du capital effectué en novembre 2023. Ce qui  a permis de faire passer le  capital de 48 Mds DA  à 200 Mds DA à deux  mois du lancement de l’opération de vente publique (OPV) pour la cession de 30% du capital.

L’opération a eu lieu dans une première phase  pour rappel entre le 28 janvier et le  28 février avant d’être prolongée au 14 mars pour  être couronnée de succès comme l’a souligné la semaine dernière le président de la Commission de surveillance des opérations en Bourse  (Cosob), Youcef Bouzenada, à l’occasion du lancement de la digitalisation des ordres de bourse.

Et ce, en attendant que  les 5,52%  restants de la tranche  à céder (30%) soient acquis par d’autres actionnaires, probablement des investisseurs institutionnels avant la fin de l’année en cours. Cette période verra aussi le lancement du processus  pour la Banque de développement local (BDL) pour un même niveau d’ouverture, c’est-à-dire 30% de son capital.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici