Stellantis compte sur sa nouvelle stratégie chinoise pour traverser l’orage des droits de douane

0

Tunisie-Tribune (Stellantis) – Dans un contexte géopolitique marqué par de récentes barrières douanières instaurées par les Etats-Unis et l’Union européenne vis-à-vis des véhicules électriques chinois, le constructeur automobile Stellantis a confirmé jeudi 13 juin sa stratégie vis-à-vis de la Chine et confirmé ses objectifs financiers pour 2024.

«Chez Stellantis, nous tenons nos promesses et vous pouvez compter sur nous». A l’occasion d’une journée investisseurs organisée jeudi 13 juin aux Etats-Unis, le constructeur Stellantis a tenu à réitérer sa stratégie industrielle sur le long terme et rassurer les marchés, alors que son titre à chuté de 7% en Bourse depuis le début de l’année malgré des résultats parmi les plus impressionnants du secteur automobile.

Ne pas être sur la défensive

Le groupe a d’abord confirmé sa nouvelle stratégie chinoise « asset light », axée sur une production locale allégée sous licence et privilégiant l’export vers la Chine, a déclaré le directeur général du constructeur automobile, Carlos Tavares. La veille, l’Union européenne a annoncé de nouveaux droits de douane allant jusqu’à 38,1% sur les importations de véhicules chinois. Pékin s’est élevé contre cette décision, qualifiée de protectionniste, et a dit espérer que Bruxelles puisse régler ce différend commercial par le dialogue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici