Rencontre entre la BCT et la BEI : Nécessité d’améliorer l’accès des PME au financement

0

Tunisie-Tribune (Rencontre entre la BCT et la BEI) – Une rencontre s’est tenue, mercredi, entre le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Fethi Zouhair Nouri et le chef du bureau de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) en Tunisie, Jean-Luc Revéreaul, au cours de laquelle, ils ont souligné la nécessité de faire évoluer l’accès au financement des projets, qu’ils soient publics ou privés, avec un accent particulier sur l’impératif de changer de paradigme dans l’emploi des lignes de financement.

Cette rencontre a permis d’identifier deux priorités à savoir la poursuite du soutien des Petites et Moyennes Entreprises (PME), « considérées comme les moteurs de la création de richesse et d’emplois », et l’innovation par la mise en place de financements dédiés et adaptés aux besoins des micro-entreprises, indique la BCT dans un communiqué publié jeudi.

A cet égard, le gouverneur de la BCT a affirmé qu’il est « essentiel » de fournir à ces entreprises des ressources financières spécifiques adaptées à leur taille et à leur besoin afin de leur permettre de se développer et d’innover.

« il est fondamental d’accorder une attention particulière aux PME œuvrant dans les créneaux innovateurs particulièrement celles portant des projets dans le domaine de l’environnement et de la transition énergétique », a-t-il insisté, soulignant que la banque est déterminée à contribuer à la modernisation de l’approche d’accès des PME et des micro-entreprises au financement.

Le but étant, selon lui, de leur permettre de se redresser, de croître pour qu’elles puissent prospérer », plaidant en faveur d’une approche « novatrice » avec de nouvelles formes de gestion des lignes de financement pour améliorer le taux d’éligibilité des entités économiques tunisiennes.

Tout en soulignant la convergence des approches des deux institutions, Jean-Luc Revéreaul a réitéré la détermination de la BEI à soutenir les PME ainsi que les micro-entreprises en Tunisie et à renforcer sa collaboration avec la BCT.

Il a, dans ce contexte, sollicité le soutien de la Banque Centrale pour faciliter l’accès au financement pour les entreprises, en particulier les micro-entreprises. Il a estimé indispensable de travailler de concert sur les priorités et objectifs tunisiens et ce, pour créer un environnement favorable à une contribution pleine à l’économie tunisienne de toutes les entreprises, grandes ou petites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici