Home / ACTUS / A LA UNE / Banque Zitouna : « La zakat pilier de l’économie sociale et solidaire »

Banque Zitouna : « La zakat pilier de l’économie sociale et solidaire »

Tunisie-Tribune – Le Siège de la Banque Zitouna a abrité le mardi 27 mars un séminaire scientifique « La zakat pilier de l’économie sociale et solidaire ».

La séminaire a porté sur l’importance de l’intégration de l’argent de la Zakat dans l’économie et surtout dans l’économie solidaire ainsi que l’importance de la Zakat étant un moyen efficace pour le promouvoir les projets économiques et de développement .

Au cours de la cérémonie d’ouverture du séminaire DR. Ezzeddine Khoja le Directeur Général de la banque Zitouna a mis le point sur le rôle   de la banque au service de l’économie nationale et l’instauration d’une culture financière islamique. Il a précisé que Banque Zitouna étant consciente comme institution financière de sa responsabilité sociale, a pris en charge depuis sa création en 2010 la promotion de la finance islamique en Tunisie, conformément aux lois tunisiennes en vigueur.

Par ailleurs Il a annoncé l’édition du « guide du calcul de la zakat de l’industrie et du commerce». DR khoja a précisé que cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre banque zitouna et l’association tunisienne des sciences de la zakat en vue de vulgariser la culture de la zakat et l’orienter vers le service d’un modèle économique social et solidaire.

Au cours de cette rencontre une série de conférences ont été initiées et elles ont traitées les caractéristiques et les outils du calcul de la zakat des sociétés et des comptes bancaires.

Ce séminaire a été l’occasion de présenter plusieurs indices concernant la Zakat, tel que la zakat des produits agricoles fondamentales en Tunisie qui peut assurer pour chaque famille démunies 71 kg de l’huile d’olive et 73 kg de dattes annuellement , et ce sans citer les autres produits agricoles et le bétail  .

Les experts intervenants au cours de ce séminaire ont précisé que la zakat des comptes bancaires peut assurer un revenu de 370 par mois pour chaque famille nécessiteuse.

Tandis que la zakat des actions en bourse peut assurer 54000 lignes d’investissement pour les chômeurs afin de pouvoir créer des micros projets. Et ce sans citer la zakat des autres sociétés commerciales et industrielles et immobilières et les professions libérales.

A l’issue du séminaire plusieurs recommandations ont été formulées dont la nécessité de renforcer les capacités des cadres commerciaux de la banque comme expert Calcul Zakat et la création de solutions innovantes afin d’orienter les dépenses de la zakat vers le développement économiques et essentiellement aux services de demandeurs d’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.