31e journées de l’entreprise : Youssef Chahed ouvre le bal en prônant la relance économique après la réussite de l’expérience démocratique

0

Tunisie-Tribune (31e journées de l'entreprise) – le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, à l'ouverture à Sousse des travaux des 31e journées de l'entreprise, à l'initiative du think thank économique, l'Institut Arabe des Chefs d'Entreprises (IACE), ce vendredi 9 décembre 2016, a rappelé les objectifs de la révolution et les impératifs économiques du moment en déclarant : "Le moment est venu pour la relance économique en Tunisie après la réussite de l'expérience démocratique"

Rappelons que l’IACE organise ses journées de l’entreprise sur le thème :"Transformation Digitale : Mutation et Opportunités", et ce, du 09 au 10 décembre 2016. Au Programme :

  • Sommet international des Business Think Tanks
  • Transformation Digitale du Modèle Economique
  • Talk Show : Transformation Digitale Sectorielle
  • Transformation Digitale, Nouvelle Organisation et nouvelles compétences
  • Débat : Gouvernement – Secteur Privée

Photo : M. Bouzgenda, Président de l'IACE (Institut Arabe des chefs d'Entreprises)

Youssef Chahed a également, annoncé le lancement de la stratégie nationale de lutte contre la corruption, soulignant que la Tunisie a entamé les réformes nécessaire pour développer l'investissement, accroitre la productivité et impulser l'exportation en vue de booster la croissance et partant relever le défi de l'emploi qui représente la priorité principale du gouvernement.

"Il est impératif de cibler les objectifs de la révolution et la fin du chômage des diplômés du supérieur"

Il s'agit, d'après lui, de réaliser le plus important objectif de la révolution, surtout qu'une personne en chômage sur trois, est diplômée du supérieur, alors que 100 mille diplômés sont à la recherche d'emploi depuis deux ans.

Le chef du gouvernement a indiqué que l'emploi est profondément lié à la croissance, ajoutant que la réalisation d'un taux de croissance dépassant les 5% nécessite le développement de l'investissement, l'augmentation de la productivité et l'impulsion de l'exportation.

Pour ce qui est de l'investissement, Chahed a annoncé qu'en plus de l'organisation d'une conférence internationale sur l'investissement, le gouvernement a entamé la réforme des finances publiques en tant que facteur essentiel d'attraction des capitaux.

Réforme fiscale et équité

Et d’ajouter que "l'opération de réforme fiscale et d’instauration de l'équité fiscale a déja été lancée", relevant que le dialogue sur ces questions avec les partenaires sociaux et syndicaux, est un vrai facteur de consensus et de paix sociale.

Chahed a aussi, évoqué les réformes entreprises au niveau des caisses sociales et des institutions publiques et les efforts visant à lutter contre le commerce parallèle, soulignant l’importance de l’union nationale dans ce domaine.

Favoriser les initiatives privées

Il a par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité de favoriser les initiatives privées face à l’incapacité des entreprises publiques à absorber les flux importants de chômeurs, rappelant qu’un Secrétariat d’état chargé de l’initiative privée a été mis en place, et qu’un programme national visant l'encouragement de la création des micro-entreprises, à travers des financements ne dépassant pas 5000 dinars, a été lancé.

Chahed a aussi souligné que ce programme permettra de réduire le chômage et favorisera la création par les chômeurs de leurs propres entreprises, notamment dans les régions frontalières.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here