La fraude à la CNSS génère 640 mille dinars des dépenses superflues rien que pour les polycliniques El-Omrane et El Khadra

0
  • Cette fraude à la CNSS concerne la prise en charge de patients qui n’ont pas le droit aux soins

Tunisie-Tribune (fraude à la CNSS) – Au cours de la période 2010/2015 , la prise en charge de patients qui n’ont pas le droit aux soins a causé aux deux polycliniques (El-Omrane et la El Khadra) , relevant de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), des pertes atteignant 640 mille dinars, révèle le 30ème rapport annuel de la cour des comptes présenté jeudi à Tunis.

Les deux polycliniques ont pris en charge un nombre de patients (29% à la polyclinique El-Omrane et 26% à la polyclinique de la Cité El Khadra), en utilisant des identifiants qui n’existent pas aux registres de la CNSS, outre des dépenses estmées à 183 millions de dinars (MD) destinés au financement de leurs médicaments entre la période 2010-2015. La valeur des médicaments accordés en utilisant des identifiants de personnes décédées est estimée à environ 11,3MD.

Le remboursement des soins complémentaires sans procéder à un examen médical au sein des deux polycliniques, a mobilisé des dépenses de soin d’une valeur de 235 mille dinars au cours de la même période. En outre, près de 26403 examens ont été annulés tout en donnant des médicaments d’une valeur de 389 mille dinars.

Le rapport de la cour des comptes évoque la faiblesse des procédures d’exécution des ordonnances médiales ce qui a engendré un risque de délivrance des médicaments de manière illégale (18 millions de dinars), la non consultation des médecins (244 mille dinars), une double prise en charge (55 mille dinars) et des médicaments opposés ( 136 mille dinars) .

La cour des comptes a indiqué que des recrutements directs ont été réalisés contrairement aux procédures légales et réglementaires adoptées dans les polycliniques d’ El Omrane et El Khadra.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here