Réduction significative des délais d’attente au Port de Radès : ils passent de 25 jours à 24 heures

0

Tunisie-Tribune – Le port commercial de Radès (Banlieue sud de Tunis) est parvenu au cours de ces dernières semaines à accueillir l’ensemble des navires et à réduire les délais d’attente devant le port de 25 jours à 24 heures, ce qui témoigne de la nette amélioration du rendement, en dépit des difficultés au niveau de la gestion des conteneurs, laquelle doit être renforcée par un nouveau système électronique de gestion des conteneurs.

D’après le ministère du Transport, le nouveau mode d’exploitation des conteneurs de type RTG et le système électronique de gestion seront mis en exploitation à partir de la deuxième quinzaine du mois d’août prochain, ce qui est de nature à améliorer la rentabilité du port de Radès.

Le département du transport a imputé cette amélioration au programme mis en œuvre en concordance avec toutes les parties concernées afin d’améliorer la qualité des services, de réviser la méthode de travail au niveau des quais et d’utiliser des navires rouliers pour le transport des conteneurs, outre la dynamisation de la liasse unique du transport à l’export.

Le même département a indiqué que la Société tunisienne de manutention et d’aconage (STAM) a mis en oeuvre son programme d’investissement dans l’acquisition d’équipements portuaires d’un coût de 80 MD, ce qui a contribué à améliorer le rendement du port.

Le ministère du transport a constaté, par ailleurs, la lenteur du rythme de l’enlèvement des conteneurs d’import, outre la surexploitation des quais du port par les importateurs pour stocker leurs conteneurs sans enlèvement dans les délais convenus, en plus des difficultés qui font obstacle à l’importation, à la déclaration douanière et la longue durée du contrôle technique et de la livraison des autorisations pour l’importation.

Cette situation a causé une surexploitation des quais et l’entassement des conteneurs, chiffrés à 12500 unités, alors que la moyenne de stockage ne dépasse pas les 8 mille conteneurs.

Le ministère de tutelle s’emploie actuellement à améliorer le positionnement stratégique du port de Radès dans le Bassin méditerranéen où la concurrence est de plus en plus vive sur le marché.

Il entend créer une zone logistique sur une superficie de 50 ha avoisinant le port de Radès, accomplir les travaux d’extension du quai n°7 et installer les quais 8 et 9, outre l’aménagement d’une zone des activités économiques et logistiques, sans omettre les projets ayant trait à l’activité du port.

Sur décision du ministre du Transport, une commission regroupant toutes les parties concernées a été formée pour assurer l’activité quotidienne au port de Radès. Elle est appelée à se réunir deux fois par semaine afin d’examiner les problématiques qui peuvent survenir, tout en accordant la priorité aux opérations de levée des conteneurs, leurs propriétaires étant appelés à les réceptionner dans les meilleurs délais tout au long des horaires de la journée, outre la bonne gestion des quais.

Cette commssion assurera, en outre, le suvi quotidien du bon état des équipements et la coordination avec les services de la douane pour le chargement des conteneurs dont le maintien est de longue durée vers la zone trois hectares, d’activer les mesures de leur vente, s’agissanf notamment de ceux réfrigérés et contenant des marchandises périssables.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here