Le combat de Brigitte Bardot continue : 650 moutons qui auraient dû être égorgés à l’Aïd el-Kebir ont été sauvés !

0

Tunisie-Tribune (moutons) – La vie de 650 moutons qui auraient dû être égorgés à l’occasion de la célébration de l’une des plus grandes fêtes de l’Islam, l’Aïd el-Kebir, a été sauvée hier dans plusieurs départements français par la Fondation Brigitte Bardot, selon le site de l’organisation.

La Fondation Brigitte Bardot a annoncé, via son site internet, avoir sauvé 650 moutons dans les Bouches-du-Rhône, dans l’Ile-de-France, en Normandie et en Alsace. Selon le communiqué de la Fondation publiée sur son site, les animaux «devaient être égorgés dans des conditions abjectes» à l’occasion de l’Aïd el-Kebir, célébrée hier.

 «Pour la 4ème année consécutive, la Fondation Brigitte Bardot était présente dans les Bouches-du-Rhône sur plusieurs sites clandestins, en renfort des autorités qui ont préparé et rendu possibles les interventions, pour organiser la prise en charge d’un maximum de moutons», indique le texte du communiqué.

Et de poursuivre:

«Plus de 400 moutons ont été saisis dans les Bouches-du-Rhône, plus de 200 en Ile-de-France, une cinquantaine d’autres en Normandie et en Alsace. […] Tous ces animaux, qui devaient être égorgés sans étourdissement un 21 août, à l’occasion de l’Aïd el-Kebir, dans des conditions abjectes, rejoignent la plus grande ferme des animaux sauvés de la mort, l’arche de la Fondation Brigitte Bardot».

D’après la tradition musulmane, à l’occasion de la fête du sacrifice l’Aïd el-Kebir, les fidèles sacrifient un animal (mouton, chèvre, bovin) pour célébrer cet important évènement religieux.

Réagissant à cette opération de la Fondation Brigitte Bardot, les internautes se sont divisés en plusieurs camps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here