Tunisie (ARP) : Création du bloc parlementaire “Coalition Nationale” qui regroupe 34 députés (des démissionnaires et des indépendants)

0

Tunisie-Tribune ( Coalition Nationale ) – Des députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont annoncé, lundi, la création d’un nouveau bloc parlementaire la “Coalition nationale”.

Le bloc regroupe 34 députés, à savoir des indépendants, des démissionnaires de groupes parlementaires des mouvements Machrou Tounes et Nidaa Tounes ainsi que des députés du bloc de l’Union patriotique libre.

Lors d’une conférence de presse organisée, lundi, à Tunis, Mustapha Ben Ahmed, député et porte-parole du bloc de la Coalition nationale, a déclaré que l’objectif de cette initiative est de “tenter de surmonter les obstacles entravant le processus de la réforme aux plans législatif et exécutif, les projets de loi ainsi que la poursuite de la lutte contre la corruption”.

Selon lui, la Coalition nationale vise à parachever l’instauration des institutions constitutionnelles, accélérer l’élection des membres de la Cour constitutionnelle et le règlement de la situation de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

Le bloc parlementaire s’engage à renforcer la coopération et la coordination avec les autres groupes parlementaires, a-t-il souligné. Ce nouveau bloc, a-t-il encore dit, qui tiendra le 7 septembre prochain une journée parlementaire pour élaborer sa charte constitutionnelle et son règlement intérieur, sera ouvert aux autres groupes parlementaires, notamment en accueillant d’autres députés ou blocs parlementaires.

Pour sa part, le député Tarak Ftiti (bloc UPL), a tenu à souligner que la Coalition nationale n’a aucun lien avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed, contrairement à ce qui a été relayé, précisant que la création de celle-ci avait uniquement pour but d’améliorer le rendement de l’action parlementaire et conférer au parlement davantage d’efficacité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here