Espionnage politique : Nidaa Tounes accuse la police d’espionner ses réunions, le Ministère de l’intérieur dément

0

Tunisie-Tribune ( Espionnage politique ) – Le directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caïed Essebsi s’insurge et condamne un certain comportement du système policier et parle d’espionnage politique. Il accuse la police d’espionner les réunions de son parti.

Une réunion plus ou moins secrète a été organisée entre le bureau politique du Nida Tounes et les ministres du gouvernement relevant du parti. Il parait qu’au cours de la réunion un groupe de policiers en civil, se serait présentés aux gardiens assurant la sécurité du siège, pour leur demander la liste des membres du gouvernement présents à ladite réunion.

Suite à cela, Hafedh Caïed Essebsi affirma s’être adressé au ministre de l’intérieur pour lui demander des comptes. Il lui aurait demandé de veiller à ce que ce genre de harcèlement, contraire aux règles des libertés et de la démocratie, s’arrête immédiatement.

Espionnage politique ! Le ministère vient de publier un communiqué réfutant ces allégations.

Ci-après les deux communiqués ;

كذّبت الثلاثاء 4 سبتمبر وزارة الداخلية، ما ورد في بيان لحركة نداء تونس من تقدّم أمنيين بزي مدني لحارس مقر الحزب طالبين منه مدّهم بقائمة الوزراء الحاضرين في اجتماع للحزب انعقد الاثنين 3 سبتمبر

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here