Issam Chebbi : Le report des élections représente un grand danger pour le pays

0

Tunisie-Tribune ( report des élections ) – Le secrétaire général du parti Joumhouri, Issam Chebbi, a souligné que report des prochaines échéances électorales est une tentative pour éviter d’endosser la responsabilité des échecs, qualifiant de « grand danger » pour le pays le non respect de la date d’organisation des prochaines élections législatives et présidentielles, prévues en 2019.

Dans une déclaration samedi à l’agence TAP, en marge de la session ordinaire de la commission centrale du parti, tenue les 8 et 9 septembre à Sousse, Chebbi a indiqué que son parti entend lancer une série d’actions de mobilisation pour faire respecter « ce droit constitutionnel » et rejeter tout revirement sur les dates électorales, en concertation avec les forces démocratiques et civiles.

« Les militants du parti Joumhouri sont convaincus de l’échec du système au pouvoir qui a battu tous les records de revers économiques avec la réduction des réserves en devises, le glissement record du dinar, l’accroissement de l’inflation, le maintien du taux de chômage au niveau de 15,4 % et l’absence de développement régional« , a-t-il ajouté.

Il a estimé que la détérioration de la situation dans le pays « a atteint des niveaux sans précédent« , notamment du fait que « la gestion des richesses nationales est l’objet de lutte entre les parties prenantes au pouvoir« .

« La Tunisie ne surfe pas sur une mer de pétrole mais elle coule dans une mer de corruption », a estimé le dirigeant du Joumhouri, affirmant que les militants du parti tirent la sonnette d’alarme « afin de mettre fin à l’incurie du pouvoir ».

Chebbi a fait remarquer, d’autre part, que son parti n’est pas concerné par la lutte sur la légitimité du système de pouvoir, affirmant que le gouvernement Chahed est de fait « un gouvernement d’expédition des affaires courantes en attendant l’organisation des élections à la date prévue« .

Le secrétaire général du parti a précisé, par ailleurs, que l’ordre du jour de la session ordinaire de la commission centrale du parti porte sur les préparatifs de l’année politique à venir, les missions dévolues au parti « en ces circonstances critiques » et à la lumière de « l’échec de l’équipe au pouvoir dans la gestion des affaires du pays« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here