Opportunités : Plusieurs entreprises tunisiennes attendues au Salon international des importations de Shanghai

0

Tunisie-Tribune ( Salon international des importations ) – Trois entreprises tunisiennes participeront à la 1ère édition du Salon international des importations de Shanghai, prévu du 05 au 10 novembre 2018. C’est ce qu’a indiqué Dhouha Mizouni, vice-présidente du Conseil d’affaires tuniso-chinois (CATC), relevant de l’Union tunisienne du commerce, de l’industrie et de l’artisanat (UTICA).

En marge de sa participation au Forum sur la coopération sino-africaine, tenu les 3 et 4 septembre 2018 à Pékin, Mizouni a précisé que les entreprises participantes à cette manifestation opèrent dans l’huile d’olive et l’artisanat. Mais afin que la Tunisie soit mieux représentée à ce Salon, le CATC a veillé à assurer la participation du plus grand nombre de secteurs aux manifestations de cette foire internationale, au sein d’une délégation composée de près de 10 entreprises.

L’objectif est de permettre aux hommes d’affaires de prendre connaissance des besoins du marché chinois et des produits à exporter vers ce marché ainsi que de ceux exportés par les pays de l’Europe et de l’Amérique … vers cette destination.

Elle a rappelé que le CCTC veille à faire participer tous les secteurs à ce genre de manifestations, ainsi qu’aux événements organisés par le Conseil, tels que le forum tuniso-chinois tenu au cours du mois d’avril 2018, lequel avait enregistré la participation des secteurs du textile, de l’électronique et des produits alimentaires…

De son côté, l’ambassadeur de Tunisie à Pékin, Dhia Khaled, a souligné l’importance de ce Salon pour faire connaître le produit tunisien, informer l’exportateur tunisien des moyens du marché chinois et pour créer des partenariats entre les hommes d’affaires tunisiens et chinois en vue d’ouvrir de nouvelles perspectives d’exportations vers ce marché.

Les entreprises tunisiennes sont appelées, a-t-il dit, à participer à ce genre de manifestations commerciales et économiques qui se déroulent en Chine, dont celle de Shanghai pour découvrir les spécificités du marché chinois qui est différent -pour l’exportateur tunisien- au niveau des mécanismes, lois et méthodes de travail, d’autant plus que ce marché demeure un grand marché ayant un énorme potentiel à exploiter.

Le Salon international des importations de Shanghai s’inscrit dans le cadre de l’initiative “la Ceinture et la Route” à laquelle la Tunisie a adhéré de manière officielle au mois de juillet.

Le président chinois avait annoncé à l’occasion du Forum de “la ceinture et la route” pour la coopération internationale organisé en mai 2017 à Beijing, que ce Salon vient démontrer le souci du gouvernement chinois de renforcer la coopération internationale et libérer le commerce international ainsi que la volonté des autorités chinoises d’ouvrir son marché au reste du monde à travers la création de canaux de coopération commerciale et économique avec les différents pays et régions.

Pour les responsables chinois, l’objectif consiste à hisser ce salon au rang de plate-forme ouverte qui permettra à tous les pays du monde de présenter leurs produits sur le marché chinois, deuxième plus grand marché de consommation au monde.

Il s’agit, en outre, de renforcer les opportunités de partenariat et de coopération avec et entre les entreprises chinoises dans les secteurs qui nécessitent des produits importés du marché africain; à l’instar des industries alimentaires et agricoles.

Les pays partenaires de la Chine font face à un déficit commercial en faveur du dragon asiatique, y compris les Etats-Unis qui ont enregistré, en 2017, un déficit de 375 milliards de dollars.

Les importations chinoises ont enregistré une croissance soutenue, et avec l’amélioration du niveau de vie, le marché chinois est devenu le plus dynamique et le plus important (un cinquième de la population mondiale). Ce pays a également maintenu la plus importante contribution à l’économie mondiale, laquelle a atteint, entre 2013 et 2016, plus de 23%.

Le nombre de touristes chinois est le plus important au monde pour égaler les 130 millions de personnes ayant dépensé plus de 115 milliards de dollars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here