Chokri Mabkhout, lauréat du prix de la fondation Abdul Hameed Shoman

0

Tunisie-Tribune ( prix de la fondation Abdul Hameed Shoman ) – Le romancier tunisien Chokri Mabkhout a remporté le prix de la fondation Abdul Hameed Shoman de la littérature pour enfant pour l’édition 2017 dans “la catégorie 8-12 ans”, a annoncé, lundi, le jury du concours de la fondation Shoman.

Lors de l’annonce des prix, le jury a fait savoir que le premier prix doté de 10 mille dinars jordaniens (39 mille dinars tunisiens) a été décerné à la nouvelle intitulé “Madinat al-Najhin” (la ville des vainqueurs) du romancier tunisien Chokri Mabkhout.

Selon le jury, Chokri Mabkhout a su au niveau esthétique et technique “écrire une histoire savamment structurée avec un style sincère, amusant et attractif permettant à l’enfant de s’identifier aux personnages tout en stimulant sa propre personnalité sans être l’image voulue par les autres pour lui”.

Pour l’édition 2017, 1176 écrivains de 34 pays arabes et étrangers ont postulé pour ce concours, dont des écrivains établis en Turquie, Allemagne, Canada, Hollande, Suède, France, Etats-Unis, Russie, Malaisie, Espagne, Norvège, Autriche, Japon et Hongrie.

Le prix Shoman pour la littérature pour enfant, lancé en 2006, vise à promouvoir la littérature destinée aux enfants et adolescents du monde arabe afin de les inciter à lire et aider à leur épanouissement.

Connu pour son roman “Ettalyani” qui a reçu le prix international du roman arabe “Booker Prize”, l’écrivain et académicien tunisien Chokri Mabkhout a remporté en janvier 2018 le prix international du roi Faisal pour la langue et la littérature arabe, rappelle-t-on.

Le deuxième prix, doté de 5 mille dinars jordaniens est revenu au conte “une créature à la recherche d’une identité” de l’écrivaine jordanienne Hela Mohamed Salah Annoubani et le troisième prix (3 mille dinars jordaniens) au conte “une idée pour changer le monde” de l’écrivaine saoudienne Rand Adel Assaber.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here