Collision du navire Ulysse avec le CLS Virginia : La CTN sera pénalisée, mais ne sera pas perdante

0

Tunisie-Tribune ( Collision du navire Ulysse ) – L’armateur du navire tunisien Ulysse “en l’occurrence la CTN” verra sa prime d’assurance augmenter, mais ne va pas avoir une perte sèche”, déclare, jeudi 11 octobre à Paris, le professeur en droit maritime à l’Ecole de Management de Normandie, Olivier Lasmoles.

Revenant sur les Pour être certain d’être remboursé, l’armateur endommagé fait une saisie conservatoire du navire causant la collision, et demande, en référé, au tribunal de commerce de bloquer ce navire. Cette mesure est adoptée en attendant que la Cotunav émette une lettre de garantie en attendant les résultats de l’expertise prouvant ou pas la responsabilité de l’abordage”.

Etant donné que le navire Ulysse n’est pas encore désincarcéré, l’armateur chypriote était ainsi, obligé de demander la saisie du Car ferry Carthage, un autre navire de la CTN (compagnie tunisienne de navigation) pour avoir une garantie d’indemnisation.

A cet effet, le professeur en droit maritime indique que “l’assureur couvre la responsabilité civile de l’armateur en cas d’accident. Il s’agit des assureurs Protection and Indemnity Club (P&I Club)« .

Et d’expliquer : “les deux armateurs appliqueront les règles classiques en matière d’abordage. Des dossiers seront ouverts chez les assureurs, des expertises ainsi que des enquêtes seront effectuées pour déterminer les responsabilités. C’est l’assurance de l’armateur responsable de l’abordage qui indemnisera le deuxième armateur”.

Le car-ferry Carthage a pu quitter mercredi soir, le port de Marseille après avoir été bloqué pendant 5 heures par l’armateur grec du porte-conteneurs “CLS Virginia” percuté dimanche 7 octobre 2018 au cap Corse en France par le navire roulier tunisien “Ulysse”, à environ 28 km au nord du cap Corse en haute mer.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here