MEGARA CHALLENGE 2018 : Le premier prix revient à la municipalité de Djerba Midoun

0

Tunisie-Tribune ( MEGARA CHALLENGE 2018 ) – La cérémonie de clôture de la deuxième édition  du «MEGARA CHALLENGE 2018», organisé par l’Association Tunisienne des Conseils et orientation Géographique Numérique (ATCOGEM), à la Marsa, banlieue nord de Tunis les 25 et 26 octobre, a consacrée le projet de la municipalité de Djerba Midoun premier, pour l’application numérique participative entre le citoyen et la municipalité « Midoun Connect »

Le second prix est revenu à la municipalité de Menzel Jemil pour son projet d’application numérique dédiée à la propreté intelligente.

Le troisième à la municipalité de Tunis pour le  paiement à distance des redevances municipales.

Organisée par L’ATCOGEM en partenariat avec le ministère des affaires locales et de l’environnement, celui de l’équipement, du réaménagement territorial et du développement durable  ainsi qu’avec les municipalités de la Marsa et de Sidi Bousaid et des organisations régionales et internationales, ce concours a vu la participation de 15 municipalités locales et 14 de différents pays arabes, africains et européennes. Ils ont présenté des projets de villes intelligentes, communément connus sous le nom de   «Smart Cities ».

Lors de l’ouverture de cet évènement, Riadh Mouakher, ministre des affaires locales et de  l’environnement, a souligné que la plupart des municipalités sont incapables de suivre le rythme effréné des évolutions technologiques mondiales des collectivités locales en raison du manque de moyens aussi bien financiers qu’humains.

Il a ajouté: «il grand temps d’adopter un projet national au profit des municipalités dans l’objectif d’améliorer les services rendus, d’instaurer la numérisation de l’administration et de booster les ressources financières et humaines. Il faudrait aussi réviser le cadre législatif et l’orienter vers la décentralisation et l’instauration de l’approche participative avec les citoyens ».

Le ministre de l’équipement, du réaménagement territoriale et du développement durable, Moahmed Salah Arfaoui, a, quant à lui, dénoncé les constructions illégales,  sans permis qui représentent 37% des bâtiments en Tunisie.

Il a indiqué  qu’ «un projet d’un nouveau statut de réaménagement et de reconstruction contenant des suggestions et de nouvelles orientations pour l’abolition de la construction anarchique en Tunisie et le respect de la loi et des réglementations en vigueur, a été présenté à l’Assemblée des Représentants du Peuple ».

Le «MEGARA CHALLENGE» a représenté une occasion d’annoncer le lancement du « RESEAU MEGARA DES VILLES DURABLES » et de remettre à l’Association Tunisienne des Conseils et orientation Géographique Numérique (ATCOGEM) par Le président de l’Association Internationale des villes intelligentes, Edward Domitrascou, le prix du meilleur projet des villes intelligentes glané lors du concours international, organisé à Londres en septembre dernier, pour son idée du «conteneur intelligent».

Le président de l’ATCOGEM, Arbi Ben Tlili a exprimé ; « sa fierté d’avoir gagné ce trophée qui ne peut qu’inciter à davantage d’effort pour présenter les meilleurs projets de villes ouvertes et de bonne gouvernance ainsi que  la généralisation des mécanismes des technologies de numérisation. Les préparatifs pour le prochain MEGARA CHALLENGE, ont déjà, commencé, a-t-il renchérit, tellement cette manifestation est un lieu idéal de débats et d’échanges entre les participants pour tout ce qui concerne les questions de l’environnement, du développement durable dans un climat de mondialisation et des  technologies modernes ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here