Grève générale de la fonction publique : Le dialogue n’a pas été suspendu

0

Tunisie-Tribune ( Grève générale de la fonction publique ) – Le dialogue n’a pas été suspendu. On peut toujours espérer qu’une solution pourra être trouvée de manière à satisfaire toutes les parties”, a commenté dimanche 18 novembre 2018, le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi en évocation de la grève générale de la fonction publique prévue le 22 novembre prochain.

En Tunisie, la grève est un droit constitutionnel”, a déclaré Mohamed Trabelsi à l’agence TAP, en marge de sa participation ce dimanche à la célébration de la Fête de l’arbre à Tataouine.

D’après lui, “il y a des indicateurs positifs concernant le développement et l’amélioration de la situation de façon générale”.

Trabelsi a insisté sur l’importance du travail et de la solidarité. Selon lui, il faut faire la différence entre ce qui se passe maintenant et ce qui est stratégique. “Le Tunisien est perspicace et il est sérieux dans son travail”, a-t-il ajouté.

Rappelons que le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a annoncé samedi lors d’un rassemblement Place Mohamed Ali à Tunis, l’échec de la séance de négociation tenue vendredi dernier avec le chef du gouvernement Youssef Chahed sur la majoration salariale dans la fonction publique.

Il a également fait savoir que la grève générale de la fonction publique prévue jeudi 22 novembre 2018 est maintenue.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here