M’barki réitère l’appel de l’UGTT au gouvernement à ne pas augmenter les prix des produits de base

0

Tunisie-Tribune ( prix des produits de base ) – La commission administrative de l’Union régionale du travail (URT) s’est réunie, mercredi, à Siliana, pour examiner un certain nombre de dossiers dont notamment ceux ayant trait “les évènements de la chevrotine”, les terres domaniales et la situation de développement dans la région.

Lors de cette réunion, le secrétaire général adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Bouali M’barki, a réitéré l’appel au gouvernement, à ne pas augmenter les prix des produits de base (Lait, pain, sucre et œufs), estimant qu’une telle mesure qui viendrait s’ajouter à la dernière hausse des prix des carburant, sont de nature à provoquer des tentions sociales.

M’barki a mis en garde contre les répercussions socioéconomiques de la convention signée, lundi, entre le ministère des Transports et l’Union du transport irrégulier, qui stipule une hausse de 8% dans les tarifs de cette catégorie de transport. Il a indiqué, à cet effet, que l’UGTT poursuit les négociations avec le ministère de tutelle afin de trouver une solution à cette majoration, soit par sa pure et simple annulation, soit en sollicitant l’intervention du Fonds des indemnisations, dans le but de rééquilibrer la situation.

Il a, également, appelé le gouvernement à intervenir pour relancer les projets bloqués afin de créer un dynamisme économique, en particulier dans les régions de l’intérieur à l’exemple du gouvernorat de Siliana qu’il a qualifié de “Région stratégique à grand potentiel”, et en vue de créer un développement équitable. Il a, aussi, mis l’accent sur la nécessité de régler, rapidement, le dossier relatif aux travailleurs des chantiers.

Dans une déclaration à l’Agence TAP, M’barki a indiqué que l’UGTT se penche actuellement sur l’élaboration d’un programme socio-économique visant à trouver des solutions à un certain nombre de dossiers.

Pour sa part, la secrétaire générale de l’URT à Siliana, Ahmed chafeii, a déclaré à la TAP, que la commission administrative examinera lors de la réunion d’aujourd’hui (mercredi) le dossier des “évènements de la chevrotine” et les tentatives du contournement judiciaire dont il fait l’objet, a-t-il dit, considérant que l’acquittement de l’ancien ministre de l’Intérieur, Ali Laarayedh, lors de la dernière audience, constitue un “atermoiement”.

L’UGTT, a-t-il dit, est résolu à faire face à toutes les “tentatives de diabolisation de l’organisation syndicale” qui cherchent à lui faire porter la responsabilité des agressions de Siliana, connues sous le nom “les évènements de la chevrotine” survenus le 27 septembre 2012 au cours desquels 136 personnes ont été blessées.

Chafeii a appelé tous les défenseurs des droits de l’homme à venir en aide aux victimes des “évènements de la chevrotine”, afin de leur rendre justice.

Concernant les projets de développement à Siliana, Chafeii a indiqué qu’hormis l’avancement relatif des travaux de construction de la Cour d’appel et de la société de transport, les autres projets se retrouvent bloqués depuis 2015, à l’instar du projet de la voie ferrée reliant la délégation “Lakhaout” à Siliana-ville ainsi que le projet de raccordement de la région au gaz naturel. Il a appelé à accélérer la création d’un hôpital régional dans la délégation de Makthar afin de réduire l’encombrement à l’hôpital régional de Siliana.

Chafeii a par ailleurs évoqué la problématique liée aux tentatives de cession des terres domaniales dans la région qui s’étalent sur environ 151 mille hectares et qui procurent plus de 2000 emplois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here