Baisse de 7,6% du flux des investissements étrangers en 2019

0

Tunisie-Tribune (investissements étrangers) – Le flux des investissements étrangers a régressé de 7,6%, en 2019, pour s’établir à 2648,2 Millions de Dinars (MD), contre 2866,3 MD, en 2018, selon les données de la FIPA (Agence de promotion de l’investissement extérieur).

En dollars les IDE ont atteint 902,4 millions de dollars et en euros, ils s’élèvent à 805,4 millions d’euros.

A noter que les objectifs de la balance économique pour l’année 2019, avaient tablé sur l’attrait d’IDE d’une valeur d’environ 3000 MD.

Les investissements étrangers sont répartis entre 2479,1 MD d’IDE, en baisse de 9,6% (124,1 MD en 2018) et 169,1 MD en portefeuille, en croissance de 36% (2742,1 MD en 2018).

La répartition sectorielle de ces investissements fait ressortir une régression respective de 51 et 75% des investissements dans les secteurs des services et de l’agriculture pour s’établir respectivement à 302 MD et 18,6 MD et une légère croissance du secteur industriel de 10% pour atteindre 1249 MD, contre 1129,5 MD, en 2018.

Les investissements dans le secteur de l’énergie se sont stabilisés à 909,4 MD.
Le flux des IDE, hors énergie enregistré, en 2019, a permis de réaliser 603 opérations d’investissement d’une valeur totale de 1569,6 MD permettant de créer 14353 nouveaux postes d’emplois.

Parmi ces projets d’investissement, 126 opérations concernent des projets nouveaux d’une valeur de 209 MD, permettant de créer 5567 nouveaux postes d’emplois. Environ 477 opérations d’investissements portent sur des projets d’extension d’une valeur de 1360,7 MD , ayant permis la création de 11786 emplois directs.

Les données de la FIPA ont révélé une disparité régionale dans la répartition géographique des IDE. 40% des investissements (634,4MD) ont été réalisés dans le Grand Tunis (Tunis, Ariana, Manouba, Ben Arous).

Le Nord Est occupe la deuxième place (321,1 MD), suivi du Centre Est (250,8 MD), puis le Sud Est (158,8 MD), le Sud Ouest (135,9 MD). Pour sa part, le Nord-Ouest a attiré seulement 5,9 MD.

La France est le premier investisseur étranger en Tunisie (540,6 MD soit 34% de la totalité des IDE), suivi de l’Allemagne (180,7MD), puis l’Italie (173,7 MD) et le Qatar (152,9 MD).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here