A la main et à la maison, réaliser votre propre masque polyvalent et durable (Photos)

0

Tunisie-Tribune (masques polyvalents) – Ces dernières semaines, beaucoup se sont mis (ou remis) à la couture pour réaliser des masques. Malheureusement, nous n’avons pas tous une machine à coudre et un stock de tissus à disposition et encore moins des élastiques qui deviennent une denrée rare dans les merceries. Si vous souhaitez vous lancez dans la confection de votre masque avant de pouvoir vous en procurer d’autres dans les pharmacies, voici un tuto simple qui vous permettra de coudre à la main votre masque avec ce que vous avez dans votre appart’ !

Pour réaliser ce tuto, il vous faudra du fil et une aiguille, une règle, un stylo, un tissu et de vieux collants.

1. Tout d’abord, il vous faut trouver votre tissu: un tissu 100% coton à la trame serrée comme de la popeline, de la toile de coton ou de la toile à drap. Pas besoin d’avoir un stock de tissus chez vous, fouillez vos armoires, prenez de vieux draps ou des tote bags. L’important est de choisir le tissu au maillage le plus serré et qu’il soit 100% coton.

Découpez ensuite deux rectangles de tissus de 21 par 19 cm.

3. Realisez les plis. Marquez les plis avec des épingles (si vous n’en avez pas, vous pouvez marquer les plis avec un fer à repasser ou utiliser des trombones). Ici, nous sommes partis sur 3 plis, vous pouvez en faire seulement deux, comme sur le patron de l’Afnor.

4. Placez vos deux carrés de tissus endroit contre endroit, maintenez-les avec des épingles (ou des trombones, pinces à cheveux ou à linge). Commencez à coudre les petits côtés à 1cm du bord, en gardant également 1cm aux extrémités.

5. Cousez les plus grands côtés, également à 1cm du bord, en gardant également 1cm aux extrémités. Attention, ne cousez pas le dernier côté entièrement, laissez un espace non cousu qui vous permettra de retourner votre masque sur l’endroit.

6. Dégagez les angles en coupant (attention à ne pas couper vos coutures) et retournez votre masque sur l’endroit.

7. Dernières coutures : refermez le trou qui vous a servi à retourner le masque puis cousez sur les deux petits côtés à environ 1 cm du bord.

8. Si vous avez des élastiques utilisez les, sinon vous pouvez découper dans de vieux collants (ou encore récupérer les bretelles élastiques d’un vieux soutien gorge). Coupez le bout du pied de votre collant puis découpez deux bandes d’environ 5 cm chacune.

9. Glissez vos deux bandes de collants à l’aide d’une épingle à nourrice (si vous n’en avez pas, utilisez un crayon par exemple). Nouez vos élastiques, glissez le noeud sous le tissus et le tour est joué !

N’hésitez pas à consulter les patrons et documents fournis par l’Afnor. Vous pouvez télécharger le patron et lire les différentes recommandations (notamment pour le choix des tissus et les indications de lavages) par ici.

Il est indispensable de bien se laver les mains avant de mettre le masque et une fois que l’on a retiré le masque. Ceux-ci doivent être laver à 60° après utilisation.

Il nous semble important de rappeler, comme l’indique le document de l’Afnor que : « le dispositif « masque barrière » est destiné à compléter les gestes barrières et dans la mesure du possible, les règles de distanciation physique. Il est destiné au public, pour une activité quotidienne ou professionnelle, dès lors que celle-ci ne prévoit pas l’utilisation d’un équipement de protection respiratoire ou d’un masque à usage médical. Le masque barrière n’est pas destiné aux patients atteints d’une infection virale ou bactérienne, ni aux personnes présentant des symptômes respiratoires pour lesquels le port d’un masque chirurgical est prescrit. Le masque barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels ainsi que, dans la mesure du possible, des règles de distanciation physique visant à lutter contre les infections virales et bactériennes ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here