Noureddine Taboubi : Oui pour la lutte pour les droits, non à l’interruption de la production

0

Tunisie-Tribune (non à l’interruption de la production) – L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) est pour la liberté d’expression et la pression pour l’acquisition des droits mais dans un cadre organisé et sans l’interruption de la production“, a souligné mardi 4 août 2020, Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’UGTT.

Nous avons dépassé toutes les lignes rouges ! la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG), le Groupe chimique tunisien (GCT) et les champs de pétrole sont une question de sécurité nationale“, a-t-il déclaré à l’agence TAP en marge de sa participation aux travaux du congrès ordinaire de l’union régionale de Zaghouan tenu à Hammamet.

Taboubi a estimé que la situation en Tunisie ne cesse de s’aggraver en raison de la pandémie du coronavirus qui a eu des conséquences négatives sur le secteur touristique outre la sécheresse qui a sévi le secteur agricole.

Dans ce contexte, il a dénoncé la poursuite des tergiversations politiques estimant que la situation actuelle impose la mobilisation de toutes les ressources pour faire prévaloir l’intérêt du pays sans perte de temps.

Il a par ailleurs, appelé le chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi, à accélérer la formation d’un gouvernement restreint capable de relever les défis notamment ceux économiques, la lutte contre le coronavirus et la préparation de la rentrée scolaire et universitaire.

Taboubi a précisé que l’UGTT ne propose pas de noms pour le prochain gouvernement souhaitant, toutefois, que ses membres soient parmi les compétences tunisiennes de l’administration tunisienne.

Il a, en outre, réaffirmé l’attachement de l’organisation syndicale à l’application de tous les accords conclus avec le gouvernement actuel notamment en ce qui concerne la troisième tranche des augmentations salariales dans la fonction publique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here