Coronavirus : le chef du gouvernement écarte tout scénario de reconfinement et annonce l’adoption du régime de la séance unique

0

Tunisie-Tribune (Reconfinement) – Le chef du gouvernement Hichem Mechichi a écarté, samedi 3 octobre 2020, tout scénario de reconfinement, annonçant l’adoption du régime de la séance unique et de réduction du nombre d’heures du travail pour endiguer la propagation de la pandémie de coronavirus.

Dans une allocution adressée aux Tunisiens et diffusée sur la chaine publique ” al wataneya1 “, le chef de l’Exécutif a annoncé une batterie de mesures s’étalant sur deux semaines face à l’explosion du nombre de contamination et de décès dus au covid-19.

Le chef du gouvernement a souligné la nécessité d’assurer la continuité du travail dans les établissements scolaires et de formation et dans les entreprises économiques, appelant les Tunisiens au strict respect du protocolaire sanitaire.

Parmi les mesures prises, a-t-il ajouté, l’obligation du port du masque dans les espaces publics et fermés, les moyens de transport en commun et les locaux de commerce ouverts au public.

Le chef du gouvernement a également annoncé l’interdiction de tout rassemblement festif et manifestation publique ou privée.
Le scénario de reconfinement n’est pas envisageable“, a assuré Mechichi, ajoutant que la Tunisie ne peut pas supporter le coût de la paralysie économique.

Pour Mechichi le reconfinement n’est pas une solution idéale pour combattre le virus, invitant les Tunisiens, toutes catégories confondues, à appuyer les efforts de l’Etat en matière de lutte contre l’épidémie qui a gagné du terrain, ces derniers jours.

Le chef du gouvernement a affirmé avoir émis des instructions aux gouverneurs pour instaurer un confinement partiel et décréter un couvre-feu, le cas échéant.

Par ailleurs, il a salué les efforts fournis par le corps médical et paramédical pour enrayer la propagation de la pandémie, annonçant l’augmentation du nombre de lits et de tests de dépistage relatif au covid-19.

D’ici fin octobre, le nombre de lits occupé du matériel oxygène passera de 400 à 1200 dans le secteur de la santé publique et de 150 à 700 dans le secteur privé“, a -t-il fait savoir.

Pour le nombre de lit de soins intensifs qui est actuellement de l’ordre de 95 dans les établissements étatiques, il s’élèvera à 220 d’ici fin octobre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here