Les cours suspendus pendant 1 heure vendredi à la demande de la Fédération de l’enseignement secondaire

0

Tunisie-Tribune (cours suspendus) – La Fédération générale de l’enseignement secondaire relevant de l’Union générale tunisienne du travail a appelé jeudi à une suspension des cours pendant une heure (de 11h à 12h), vendredi 9 octobre 2020, pour protester contre la non application rigoureuse du protocole sanitaire anti-Covid-19 en milieu scolaire.

Lors d’une conférence de presse tenue à Tunis, Lassaad Yacoubi, secrétaire général de la fédération a souligné que le ministère de l’éducation n’a pas respecté ses engagements en ce qui concerne l’application stricte du protocole sanitaire en milieu scolaire ce qui met la santé des élèves et des enseignants en danger.

“Il est strictement indispensable de garantir tous les moyens de protection (masques, thermomètre pour la mesure de la température, gel hydro alcoolique..), d’installer un laboratoire d’analyses dédié aux élèves et au personnel éducatif au centre national de la médecine scolaire et de ne pas déduire les jours de confinement du salaire du corps éducatif”, a-t-il expliqué faisant remarquer que le mouvement de protestation ne sera pas sous forme de rassemblement mais juste une suspension des cours.

Yacoubi a souligné que la fédération fera de son mieux pour garantir le succès de l’année scolaire en cours à condition que le ministère de l’éducation respecte ses engagements et garantit l’application du protocole sanitaire pour contenir l’épidémie et éviter la propagation du virus dans les établissements éducatifs.

“Si la protection du cadre éducatif et des élèves n’est pas assurée, les syndicats de base prendront les mesures nécessaires et auront recours, s’il le faut, à la suspension provisoire des cours”, a-t-il prévenu signalant que les chiffres avancés par le ministère de l’éducation concernant les quantités de moyens de protection mis à la disposition des établissements scolaires sont erronés.

Selon le ministère de l’éducation, une équipe composée de cadres du ministère a été chargée mercredi dernier d’effectuer des visites quotidiennes d’inspection dans les établissements scolaires afin de veiller à la mise en œuvre des procédures contenues dans le protocole sanitaire, et intervenir immédiatement en cas de défaillances.

Lors d’une séance plénière au parlement tenue le 02 octobre en cours, le ministre de l’éducation Fethi Sellaouti avait déclaré que depuis le 15 septembre dernier, date de la rentrée scolaire, 416 cas confirmés d’infection au coronavirus et 1260 cas suspects ont été recensés dans les établissements scolaires. Il s’agit, selon la même source, de 180 élèves, 168 enseignants et 68 personnels éducatifs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here