Banques centrales et coronavirus : la BCT classée en grade C par « Global Finance Economie « 

0

Tunisie-Tribune (Banques centrales et coronavirus) – La Banque Centrale de Tunisie (BCT) est classée en grade C, sur une échelle de A à F, A étant la note la plus élevée et F la plus basse, par le 26ème rapport annuel du magazine américain Global Finance. Ce qui évalue, les démarches des banques centrales et leurs réponses aux conditions de forte tension provoquées par la pandémie du coronavirus.

Cette évaluation est faite sur la base d’une série de facteurs objectifs et subjectifs, y compris la mise en œuvre correcte de la politique monétaire en fonction des conditions économiques de chaque pays.

Les jugements étaient basés sur le rendement au cours de la période allant du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020. Un gouverneur doit avoir occupé ses fonctions pendant au moins un an pour recevoir cette note lettre, indique GF.

En effet, la Banque centrale de Tunisie (BCT), dirigée par Marwane Abassi, a, à l’instar de toutes les banques centrales dans les pays développés et des marchés émergents, pris des mesures pour aider l’économie et le système financier à fonctionner aussi normalement, que possible en ces temps du Coronavirus.

La BCT a relevé son taux d’intérêt de référence de 100 points de base à 7,75% en février dernier, pour lutter contre la forte inflation, indique-t-on, dans le rapport.

« Elle s’est ensuite retournée en mars 2020 et réduit le taux de 100 points de base, sa première baisse depuis 2011, en réponse aux effets du coronavirus ».

La Tunisie a annoncé un paquet de 850 millions de dollars en mars, pour lutter contre la pandémie, dont 410 millions de dollars de prêts et d’aide pour aider les entreprises, lit-on dans ce rapport.

Fitch Ratings a déclaré que les montants étaient faibles et ne fourniraient probablement, qu’un allègement marginal du service de la dette à court terme aux très petits emprunteurs, ce qui n’apporterait que peu d’avantages durables au système bancaire.

En juin 2020, la Tunisie a reçu 175 millions de dollars d’aide budgétaire de la Banque mondiale, a-t-on rappelé.

La plus élevée et F la plus basse, par le 26ème rapport annuel du magazine américain Global Finance. Ce qui évalue, les démarches des banques centrales et leurs réponses aux conditions de forte tension provoquées par la pandémie du coronavirus.

Cette évaluation est faite sur la base d’une série de facteurs objectifs et subjectifs, y compris la mise en œuvre correcte de la politique monétaire en fonction des conditions économiques de chaque pays.

Les jugements étaient basés sur le rendement au cours de la période allant du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020. Un gouverneur doit avoir occupé ses fonctions pendant au moins un an pour recevoir cette note lettre, indique GF.

En effet, la Banque centrale de Tunisie (BCT), dirigée par Marwane Abassi, a, à l’instar de toutes les banques centrales dans les pays développés et des marchés émergents, pris des mesures pour aider l’économie et le système financier à fonctionner aussi normalement, que possible en ces temps du Coronavirus.

La BCT a relevé son taux d’intérêt de référence de 100 points de base à 7,75% en février dernier, pour lutter contre la forte inflation, indique-t-on, dans le rapport.

« Elle s’est ensuite retournée en mars 2020 et réduit le taux de 100 points de base, sa première baisse depuis 2011, en réponse aux effets du coronavirus ».

La Tunisie a annoncé un paquet de 850 millions de dollars en mars, pour lutter contre la pandémie, dont 410 millions de dollars de prêts et d’aide pour aider les entreprises, lit-on dans ce rapport.

Fitch Ratings a déclaré que les montants étaient faibles et ne fourniraient probablement, qu’un allègement marginal du service de la dette à court terme aux très petits emprunteurs, ce qui n’apporterait que peu d’avantages durables au système bancaire.

En juin 2020, la Tunisie a reçu 175 millions de dollars d’aide budgétaire de la Banque mondiale, a-t-on rappelé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here