Artisanat : 10 millions de dinars de crédits pour sauver les artisans

0

Tunisie-Tribune (Artisanat) – A partir du lundi 8 février 2021, les artisans et les entreprises artisanales auront la possibilité d’obtenir des crédits. Et ce  à des conditions préférentielles de la Banque Tunisienne de solidarité (BTS). La BTS a mobilisé une enveloppe de 10 millions de dinars sous forme de fonds de roulement à cette fin pour sauver l’artisanat.

En effet, les plafonds de ces crédits varieront entre 5 mille dinars pour les artisans. Pour les entreprises et les groupements du secteur artisanal, le plafonds atteint et 12 mille dinars. Et ce  avec un taux d’intérêt de 5% et une période de grâce de 6 mois.

D’ailleurs, « le secteur de l’artisanat figure parmi les secteurs les plus touchés par les répercussions de la pandémie du coronavirus ». Affirme le ministre du Tourisme de l’Artisanat, Habib Ammar. Et ce lors de la cérémonie de signature du texte d’application de l’accord relatif à ce mécanisme de soutien de l’artisanat

Le ministre a , par ailleurs, souligné la nécessité de faciliter les procédures d’octroi de ces crédits. Et ce  afin que les fonds mobilisés puissent être accordés aux bénéficiaires dans un délai maximum de 15 jours.  Il s’est, à ce titre,  engagé à veiller au respect du délai de 15 jours pour le traitement des dossiers et le versement des crédits, à condition que les dossiers de demandes remplissent les conditions énoncées.

Il a précisé que le dépôt des dossiers se fera directement, au siège de la BTS. Ou auprès de ses filiales régionales ou encore à travers la plateforme «  COVID-19-ONA ». Cette plateforme sera prête le lundi 8 février 2021.

2500 artisans vont en bénéficier

Il a estimé que l’enveloppe mobilisée de 10 millions de dinars, pourraient faire bénéficier, de 2000 à 2500 artisans, affirmant que ces crédits sont de nature à aider les artisans à faire face aux répercussions de la pandémie et à préserver les postes d’emploi.
Le ministre a fait savoir que cette mesure s’inscrit dans le cadre des mesures décidées, lors du CMR du 6 novembre 2020, au profit du secteur qui constitue une source de revenus pour plus de 350 mille familles.

Et d’ajouter que «le secteur a besoin de mécanismes et de mesures plus profondes et de moyens et de visions nouvelles ». En effet, le ministre a fait savoir  « qu’une commission a été créée pour formuler, dans un délai d’un mois,  des recommandations ». D’ailleurs, elle soumettra les recommandations à un  Conseil ministériel restreint.

Par ailleurs, le ministre a indiqué qu’une réunion d’évaluation du travail de cette commission aura lieu le 19 février courant. De son côté, le directeur général de l’Office National de l’Artisanat Tunisien (ONAT), Faouzi Ben Halima a affirmé que tous les obstacles ont été levés pour faciliter l’octroi des crédits en question. Il considère que ces crédits contribueront à relancer la production artisanale à l’approche de la saison touristique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here