Emirates annonce une perte annuelle de 6 milliards de dollars, une première depuis 30 ans

0

Tunisie Tribune (Emirates) – Emirates, la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, a enregistré une perte nette de 22,1 milliards de dirhams émiratis (AED), équivalant à 6 milliards de dollars, au cours de l’année fiscale s’étendant du 31 mars 2020 à mars 2021. L’année dernière, le groupe dubaïote a affiché un bénéfice net de 1,7 milliard d’AED, soit 460 millions de dollars. Il s’agit du premier bilan négatif de la compagnie aérienne en 30 ans.

Emirates a été contrainte de suspendre temporairement ses activités au printemps 2020, ce qui a fait tarir ses recettes de 66%, en glissement annuel, pour atteindre 35,6 milliards d’AED, soit aux alentours de 9,7 milliards de dollars. En effet, la compagnie a transporté 6.6 millions de passagers pour l’exercice clos le 31 mars 2021, en recul de 88% par rapport à la période précédente, s’étendant de mars 2019 à mars 2020.

Le solde de trésorerie s’est établi à 19,8 milliards d’AED, soit 5,4 milliards de dollars, en baisse de 23% par rapport à l’exercice précédent. Le déclin a été nourri par la faiblesse de la demande engendrée par les diverses restrictions commerciales et de voyage liées à la pandémie dans toutes les divisions principales du groupe.

Des suites d’une activité atone, Emirates a effectué des licenciements, pour la première fois de son histoire. Les effectifs ont été réduits de 31% pour se situer à 75.145 employés.

Toujours est-il que l’émirat de Dubaï a volé au secours du groupe à travers une rallonge de 3,1 milliards de dollars pour pallier l’effondrement des voyages long-courriers, l’activité principale de la compagnie, qui a entrainé sa première perte depuis sa création en 1985.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here