Michelle Bachelet : « Les États doivent cesser de nier le racisme et mettre fin à l’impunité »

0

Tunisie Tribune (Racisme)- La cheffe des droits humains de l’ONU a appelé, lundi, les Etats doivent prendre des « mesures immédiates et transformatrices pour éradiquer le racisme systémique » dont sont victimes les personnes d’ascendance africaine.

Dans le combat pour l’éradication du racisme systémique, les États doivent tout d’abord commencer à cesser de l’ignorer, souligne Michelle Bachelet, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

« Je demande à tous les États de cesser de nier le racisme et de commencer à le démanteler, de mettre fin à l’impunité et d’instaurer un climat de confiance, d’écouter les voix des personnes d’ascendance africaine, d’affronter les séquelles du passé et d’offrir des réparations », a-t-elle dit dans un communiqué.

Selon elle, « seules les approches qui s’attaquent à la fois aux lacunes endémiques des forces de l’ordre et au racisme systémique – et à ses origines – rendront justice à la mémoire de George Floyd et de tant d’autres dont la vie a été perdue ou irrémédiablement affectée ». « Le statu quo est inacceptable », a déclaré Mme Bachelet lors de la publication d’un rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) demandé par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here