Mandat d’amener à l’encontre d’un dirigeant d’Ennahdha

0

Tunisie Tribune (Ennahdha)- Un entrepreneur dénommé Seif Eddine Ben Rhouma a déclaré sur les ondes Diwan Fm avoir été victime de chantage et d’escroquerie de la part du président du Club Sportif d’Hammam-Lif et dirigeant d’Ennahdha Adel Dadaa.

Tout a commencé lorsque ce dernier a réussi à extorquer 2 Milliards et 390 Milles dinars au plaignant, après lui avoir promis de régler un problème juridique relatif à l’acte de propriété d’un terrain blanc.

Ben Rhouma a par la suite découvert que tous les documents que Dadaa lui a fourni étaient faux.

Des dirigeant du parti Ennahdha sont intervenu pour régler cette affaire à l’amiable, y compris Rached Ghannouchi et AbdelKarim Harouni, mais le plaignant a refusé, selon ses dires.

Il a ajouté qu’un mandat d’amener a été émis contre Adel Dadaa, d’après ce que lui a dit son avocat Mohamed Abbou.

Les avocats de la défense dont Samir Dilou ont essayé de changer le lieu du procès (actuellement le tribunal de première instance de Ben Arous), accusant le juge de partialité, a-t-il fait savoir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here