Modalités du travail présentiel, et du télétravail du 1er au 21 juillet

0

Tunisie Tribune (Modalités du travail présentiel) – La présidence du gouvernement explique ce mercredi 30 Juin les modalités d’application du télétravail au sein de l’administration et des services publics pendant la période allant du 1er au 21 juillet 2021, l’une des mesures annoncées hier par l’instance nationale de lutte contre le Coronavirus, en vue de juguler la propagation galopante du virus, à travers le pays.

Cette disposition porte également sur l’octroi des congés de repos aux agents publics, de manière à limiter le travail présentiel au niveau de chaque service, à un tiers (1/3) de l’effectif.

Dans un communiqué paru cet après-midi sur sa page officielle, le ministère de la Fonction publique indique que cette mesure s’applique à l’ensemble des services centraux et régionaux des ministères, des établissements publics à caractère administratif, des entreprises et instances publiques à l’exception des ministères de la Santé, de l’Intérieur, de la Défense nationale, et des institutions qui en relèvent appelés à appliquer des horaires spécifiques.

Le déroulement des épreuves et examens nationaux se poursuit, selon les protocoles sanitaires, les ministères concernés peuvent, à titre exceptionnel, dépasser le 1/3 en présentiel, à chaque fois que c’est nécessaire.

Le ministre en question devra, le cas échéant, soumettre une demande à la présidence du gouvernement, en vue d’une dispense de la mesure du 1/3, dans le cadre de la poursuite du service public.

Les mêmes mesures devront être adoptées dans le secteur privé, en coordination avec les parties concernées sous la tutelle du ministère des Affaires sociales.

La mise en application de cette mesure est du ressort du chef hiérarchique du département en question, à condition que son grade ne soit pas inférieur à chef de service, ou poste équivalent. Ce dernier devra déterminer le régime du travail à distance, et planifier les congés de repos, de manière à ne pas dépasser l’effectif maximal des employés, et à ne pas impacter la bonne marche du service public. Les employés devront s’en tenir aux mesures prises à compter du 1er juillet.

Dans le cas où les employés chargés du télétravail manquent à l’accomplissement de leurs missions, comme en ont décidé leurs chefs hiérarchiques sans excuse valable, ils seront considérés comme étant absents, les services administratifs seront avertis, et les mesures légales seront prises à leur sujet.

La priorité devra être donnée en matière de choix du télétravail et des congés aux employés suivants : femmes enceintes, et personnes atteintes des maladies suivantes (diabète, maladies respiratoires, pathologies cardiaques, insuffisance rénale, insuffisance hépatique, et maladies cancéreuses).

Le fait de ne pas tenir compte des mesures prises, pour limiter le travail présentiel ou l’assurer de manière à garantir la continuité des services vitaux, est considéré comme une faute administrative passible de poursuites disciplinaires et d’autres mesures.

Lesdites mesures devront être adaptées, le cas échéant, au durcissement décidé par les gouverneurs, ainsi qu’aux autres dispositions visant à se prémunir contre le Coronavirus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here