Au Niger, plus de 2,1 millions d’enfants souffrent en silence (UNICEF)

0

Tunisie Tribune (UNICEF)- Les conflits, les déplacements, l’insécurité alimentaire, la malnutrition, les épidémies et les flambées de maladies récurrentes, les inondations et les sécheresses cycliques au Niger ont fait que plus de 3,8 millions de personnes, dont 2,1 millions d’enfants, ont besoin d’une aide humanitaire, a alerté vendredi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Selon l’UNICEF, les besoins humanitaires ont augmenté de 30% par rapport à 2020. « Une situation qui mérite « une attention et une mobilisation accrues face à la détresse de ces enfants et familles qui [souffrent en silence] », souligne Marie-Pierre Poirier, la Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et centrale.

« Compte tenu de l’augmentation spectaculaire du nombre de personnes affectées par les urgences multiples, prolongées et complexes dans le pays, c’est un défi pour le gouvernement et pour la communauté humanitaire de répondre à leurs besoins », a expliqué Mme Poirier.

Selon l’UNICEF, l’insécurité se propage rapidement au Niger. Les attaques le long des frontières avec le Burkina Faso, le Mali et le Nigeria ont entraîné d’importants déplacements dans ce pays du Sahel et continuent de bouleverser la vie de centaines de milliers d’enfants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here