Mohamed Ammar défl’ouverture d’un bureau pour le fonds du Qatar pour le développement en Tunisiend v

0

Tunisie Tribune (Mohamed Ammar)- Le député Mohamed Ammar a déclaré sur sa page officielle que l’ouverture d’un bureau pour le fonds du Qatar pour le développement en Tunisie n’est pas une mauvaise chose comme certains veulent le faire croire.

En réalité, cette décision a commencé à prendre forme en 2016, lorsque le Qatar a annoncé l’octroi de prêts et d’aides (y compris le financement de projets de développement) d’une valeur de 1,25 milliard de dollars, a déclaré Ammar.

La convention relative à l’ouverture d’un bureau pour ce fond a été signée en juin 2019 et elle a été examinée par la commission des finances à l’ARP en 2020.

Le rapport que j’ai personnellement soumis aux membres de la commission a été approuvé par la quasi-totalité des présents, a-t-il fait savoir.

Le Fonds a accepté de financer un projet de construction d’un hôpital pour enfants d’une valeur de 83 millions de dollars et de contribuer au financement des marchés de Sidi Bouzid pour une valeur de 15 millions de dollars, a ajouté le député.

Il a dans le même sens affirmé que le fonds a également contribué à l’octroi de subventions pour la construction de logements sociaux et d’écoles dans plusieurs régions du pays.

Le taux d’intérêt pour les projets à long terme ne dépasse pas les 2,5% et il n’y a quasiment pas d’intérêt lorsque des aides sont fournies avec, d’après Mohamed Ammar.

Voilà le contenu de l’accord dont certains qualifient de colonial, a-t-il lancé, ajoutant qu’un tel accord est susceptible de régler certains problèmes économiques.

Il a a par ailleurs dénoncé le fait que des personnes s’opposent à cet accord sans même connaitre son contenu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here