L’UGTT s’opposerait à la création d’un bureau du Fonds de développement qatari en Tunisie

0

Tunisie Tribune (UGTT)- L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a qualifié la convention sur la création d’un bureau du Fonds de développement qatari en Tunisie de « violation de la souveraineté du pays », assurant qu’elle s’opposerait à ce projet « inconstitutionnel ».

Mercredi, l’Assemblée des représentants du peuple a voté ce projet d’accord sur la création d’un bureau du Fonds de développement qatari avec 122 voix pour, 12 contre et une abstention.

Son passage en force à l’ARP à l’initiative du président du Parlement et chef du parti Ennahdha, Rached Ghannouchi, a d’ailleurs poussé le député Mabrouk Korchid à démissionner de son poste au bureau du Parlement en signe de contestation.

Le député a signalé que cette convention permettrait, entre autres, au Fonds de développement qatari d’acquérir et d’exploiter des terres agricoles tunisiennes en toute liberté, de choisir ses employés, et de collaborer avec n’importe quel investisseur étranger sans autorisation préalable.

Par ailleurs, l’UGTT est revenue dans son communiqué sur les actes de violences qui ont eu lieu au Parlement lors de la plénière du mercredi, notamment l’agression physique de la députée et présidente du Parti destourien libre (PDL), Abri Moussi, par les élus Sahbi Smara (ancien Al-Karama) et Seif Eddine Makhlouf, président du bloc d’Al-Karama.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here