OMS -Vaccins contre la Covid-19 : « Le monde ne les a pas bien utilisés »

0

Tunisie Tribune (OMS)- En déplacement à Tokyo, au Japon, le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dénoncé, mercredi, la distribution inéquitable des vaccins contre la Covid-19 dans le monde.

« Les vaccins sont des outils puissants et essentiels. Mais le monde ne les a pas bien utilisés », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors de la 138e session du Comité international olympique (CIO) qui s’est tenu dans la capitale japonaise à deux jours de l’ouverture des Jeux olympiques d’été.

« Au lieu d’être largement déployés pour réprimer la pandémie sur tous les fronts, (les vaccins) ont été concentrés dans les mains et les bras de quelques chanceux ; déployés pour protéger les personnes les plus privilégiées du monde, y compris les personnes les moins exposées au risque de maladie grave, tandis que les plus vulnérables restent sans protection », a-t-il déploré.

A ce jour, plus de trois milliards et demi de doses de vaccin contre la Covid-19 ont été administrées dans le monde, et plus d’une personne sur quatre a reçu au moins une dose de vaccin.

Ce qui, en apparence, semble être une bonne nouvelle masque en réalité une « horrible injustice », a déclaré chef de l’OMS. Selon l’agence onusienne, 75% des vaccins ont été administrés dans seulement 10 pays. Dans les pays à faible revenu, seulement 1% des personnes ont reçu au moins une dose, contre plus de la moitié des personnes dans les pays à revenu élevé.

« Certains des pays les plus riches parlent désormais de troisième injection de rappel pour leur population, tandis que les agents de santé, les personnes âgées et d’autres groupes vulnérables du reste du monde (n’ont toujours pas reçu de vaccin) », a déploré le Dr Tedros.

Selon lui, « l’échec mondial » du partage des vaccins, des tests et des traitements – y compris l’oxygène – alimente une pandémie à deux voies : une pour les vaccinés, et une autre pour ceux qui ne le sont pas.

« Ce n’est pas seulement un outrage moral ; c’est aussi épidémiologiquement et économiquement voué à l’échec », a prévenu le chef de l’OMS. « Plus cet écart persiste, plus la pandémie se prolongera, de même que les troubles sociaux et économiques qu’elle entraîne ».

A la veille des Jeux Olympiques de Tokyo dont la tenue a été reportée d’une année en raison de la Covid-19, le Dr Tedros a rappelé que l’objectif « en tant que monde uni » doit être de tout faire pour triompher de la pandémie, avec détermination, dévouement et discipline. « Nous ne sommes pas dans une course les uns contre les autres ; nous sommes dans une course contre le virus », a-t-il rappelé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here