3ème Concours tunisien des produits du terroir : Des journées de dégustation savoureuses

0

Tunisie Tribune (produits du terroir) – La Cité des Sciences de Tunis a accueilli, du 05 au 07 octobre courant, le rendez-vous crucial des séances de dégustation. Trois jours durant, les spécialistes, experts, producteurs et consommateurs ont passé au peigne fin les atouts et faiblesses des 625 produits en lice dans la course aux médailles et à l’excellence.

Ces séances de dégustation ont eu lieu dans le cadre du Concours Tunisien des Produits du Terroir qui est organisé par l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA), sous l’égide du ministère de l’Agriculture, en collaboration avec le ministère de l’Industrie, le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, et avec l’appui du Projet d’Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir (PAMPAT 2) mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel et financé par le Secrétariat d’Etat à l’Economie de la Confédération Suisse (SECO).

La dégustation représente une épreuve décisive pour l’attribution des médailles dont Ridha Ghader, Président de la Commission des dégustations, nous décrit la procédure : « Les deux dernières éditions du Concours des Produits du Terroir nous ont permis d’acquérir plus d’expérience ; nos équipes de dégustateurs sont composées de trois types de jurés, à savoir : des spécialistes, des producteurs qui ne peuvent pas déguster leurs propres produits et les consommateurs. Quatre critères sont retenus pour délivrer une note, décidée après consensus des trois jurés : l’apparence, l’odeur, le goût et l’impression générale qu’inspire chaque produit. L’impératif étant de faire en sorte que 30% des produits en concurrence obtiennent des médailles d’or, d’argent ou de bronzes cumulés. Ensuite, tous les produits médaillés en or, dans chacune des cinq catégories préalablement définies, sont soumis à une évaluation pour se voir attribuer le prix de l’excellence de sa catégorie. À noter que tous les produits sont anonymement jugés et désignés par un code d’identification pour assurer la traçabilité. »

À ce jeu, Chef Mounir El Arem, Président de l’Académie nationale de cuisine française – Délégation de la Tunisie, qui a été de toutes les éditions du Concours tunisien des produits du terroir, avoue que « C’est toujours un honneur pour moi de mettre en valeur les produits du terroir, et les produits tunisiens en général. Justement, il n’y a pas mieux qu’un Chef pour mettre en valeur les produits agricoles, essence même de notre métier pour offrir de bons plats aux consommateurs. Nous ne pouvons donc qu’être partie prenante d’un événement pareil, à la fois de portée nationale et internationale. Dès lors, nous essayons d’être le plus pertinents possible dans les remarques que nous faisons, tout en donnant les points essentiels qui doivent être améliorés. Nous ne nous contentons pas seulement de livrer une note, mais nous prodiguons des conseils et des remarques. »

Quant à Chef Rafik Tlatli, il juge que : « Ces rencontres et cette compétition constituent quelque chose de positif, parce qu’elles réunissent tous les artisans des produits du terroir et permettent également de mettre en valeur des produits quelque peu oubliés. Maintenant, je pense qu’il ne faut pas se contenter uniquement de cela, mais aller encore plus loin en répertoriant ces produits dans des livres, par exemple, ou encore à travers des campagnes médiatiques pour informer les citoyens de ce qui se passe en la matière hors de leur propre ville. C’est très important pour généraliser la culture des produits du terroir dans toute la Tunisie. »

Cérémonie de remise de médailles, le 14 octobre
Lui aussi présent depuis la 1ère édition, Chef Foued Frini remarque que : « L’on sent une évolution positive, d’une édition à l’autre, au niveau de la variété et du nombre de produits. Ce saut à la fois qualitatif et quantitatif n’empêche certes pas la présence de quelques produits qui nécessitent des améliorations, mais nous sommes là à ces fins. Globalement, j’ai noté que le niveau général s’est nettement élevé avec certains produits très bons et même d’excellence. »

Contrairement à ses trois collègues, Cheffe Asma Laajimi Bey en est à sa première au Concours tunisien des produits du terroir et se dit : « Ravie de trouver une ambiance conviviale qui permet de faire de nouvelles connaissances dans ce domaine. Je n’ai participé qu’au dernier jour des séances de dégustation, mais je suis heureuse de contribuer à l’amélioration et à la valorisation des produits du terroir. »

Présidente de la SMSA Tahadi (Kairouan), Najoua Dhiflaoui participe à ces journées en tant que productrice afin de déguster et juger les produits d’autres producteurs et ne cache pas sa satisfaction de contribuer en tant que jurée : « J’ai participé à toutes les éditions et je trouve cette expérience extraordinaire. Grâce aux séances de dégustation, nous avons l’opportunité d’améliorer la qualité de nos produits tout en profitant de l’occasion pour viser encore plus haut, même pour nos produits déjà médaillés. »

Abondant dans le même sens, Hédi Inoubli, Directeur d’usine chez Sun Antipasti et également présent à toutes les éditions, affirme : « À chaque fois nous participons avec de nouveaux produits au Concours, mais aussi certains ayant déjà concourus, mais auxquels nous avons apporté des améliorations à la suite des conseils et remarques qui nous ont été prodigués par les jurés suite aux séances de dégustation. En effet, ces séances permettent aux produits d’être jugés par des experts, ce qui ne peut qu’être bénéfique dans l’optique de viser la perfection optimale. »

Représentant les consommateurs, Khaoula Setti, dont c’est la première expérience, trouve que : « C’est une très belle initiative pour la mise en valeur des produits du terroir ; ces produits dont nous sommes fiers et que nous voulons voir perdurer. C’est également intéressant de trouver une telle variété de produits.  Il y a vraiment de tout, des produits à améliorer, mais aussi des produits savoureux qui peuvent dignement représenter la Tunisie et ce, dans plusieurs domaines. »

Désormais, les dés sont donc jetés à l’issue de ces trois journées de savoureuse dégustation dont le verdict sera dévoilé le 14 octobre à l’occasion de la cérémonie de remise des médailles qui passera ensuite le relai au marché des produits du terroir, du 15 au 17 octobre, toujours à la Cité des Sciences de Tunis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here