La Haica avertit Naoufel Ouertani, Mohamed Boughalleb et Amine Gara

0

Tunisie Tribune (HAICA)- La Haica a adressé ce lundi 29 novembre une série d’avertissements à des journalistes et animateurs ayant violé la déontologie journalistique dernièrement.

Ainsi le cas de Naoufel Ouertani de Diwan FM qui a réagi vendredi à l’arrestation du présumé terroriste de l’avenue Habib Bourguiba en déclarant qu’un fou doit aller battre son épouse et non attaquer les gens.

Mohamed Boughalleb a fait, pour sa part, l’objet d’une plainte déposée par l’avocat Chawki Tabib, ancien président de l’Instance de lutte contre la corruption. Il s’est plaint des interventions régulières de l’animateur contre lui « avec des termes vulgaires » et ce « par pure revanche personnelle ».

Quand il était président de l’Inlucc, Me Tabib a transmis à la justice des dossiers de suspicion de corruption impliquant Mohamed Boughalleb. Après avoir écouté les interventions de l’animateur, la Haica a donné raison au plaignant et infligé un avertissement à l’animateur.

Quant à Amine Gara, l’avertissement reçu est de moindre gravité (لفت نظر ) vu qu’il s’agit de sa première faute. C’est suite à son intervention sexiste à propos de la gardienne de but iranienne et de son apparence physique qu’Amine Gara a été sanctionné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here