Le PDG de la Pharmacie centrale nie toute rupture de stock des médicaments

0

Tunisie Tribune (rupture de stock des médicaments)- Le président directeur général de la Pharmacie centrale de Tunisie (PCT), Béchir Yarmani, a indiqué ce lundi, que le stock de médicaments fait l’objet d’un suivi continu, niant catégoriquement la rupture de stock de n’importe quel type de médicaments. Il faisait allusion aux informations relayées, récemment, à ce sujet sur des pénuries de plus de 500 médicaments.

Invité de Midi Show sur Moaïque-Fm, il a précisé qu’une équipe travaille quotidiennement sur les médicaments en pénurie, ajoutant que les demandes d’approvisionnement pour l’année 2022 ont été déposées, auprès des fournisseurs.

Dans le même sens, Béchir Yarmani a expliqué que les médicaments manquants pour la Pharmacie centrale signifient que leur stock est en pénurie, sur une période de trois mois.
« La situation concernant les médicaments n’est pas aussi dangereuse que certains le prétendent, mais en même temps, elle n’est pas confortable. Elle est plutôt en évolution », a-t-il affirmé.

Il a, également, attribué l’enregistrement de manque de certains médicaments à la situation du marché mondial, qui a modifié le plan de distribution.

Au niveau national, Yarmani a expliqué que la situation financière de la Pharmacie a changé la relation avec les fournisseurs et les laboratoires, notamment en ce qui concerne les dettes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here