Tunisie- Suisse: Un appel à projets à caractère social, économique ou environnemental, lancé par l’ambassade de Suisse à Tunis

0

Tunisie Tribune (projets à caractère social) – Un appel à petits projets à caractère social, économique ou environnemental vient d’être lancé par l’Ambassade de Suisse à Tunis. Il cible les associations tunisiennes à but non-lucratif à la recherche de financement pour un projet de ce genre. Un appui financier de 20 000 dinars maximum aux quatre ou cinq meilleurs projets sera fourni à cet effet, indique l’ambassade dans un communiqué.

Les associations sont priées d’envoyer leurs dossiers par e-mail ou d’en remettre une copie papier, au plus tard le 23 janvier 2022, à l’adresse de l’Ambassade : tunis@eda.admin.ch.

« La qualité des dossiers sera évaluée sur la base de la viabilité et originalité du projet, l’impact social, économique et environnemental du projet en Tunisie et la durabilité de l’impact du projet et la qualité de présentation du dossier », indique la même source.

En effet, les échanges économiques entre la Tunisie et la Suisse connaissent une tendance globale croissante. La Tunisie fait partie des pays prioritaires de la coopération internationale de la Suisse, avec une focalisation sur le soutien à la transition démocratique.

« Par son soutien, la Suisse souhaite œuvrer avec la Tunisie pour la stabilité et le maintien de la paix en considérant les objectifs de développement durable 2030 comme référence commune », note le programme de coopération Suisse en Tunisie 2021-2024, accessible sur la page de l’ambassade.

Dans sa contribution au développement économique et la coopération au développement, la Suisse focalise sur les jeunes à travers les domaines de la formation professionnelle et de la création d’emplois.

En 2018, la Suisse était le 8ème plus important partenaire bilatéral de développement de la Tunisie selon les statistiques de l’OCDE, laquelle ne comptabilise cependant pas toutes les contributions des bailleurs non-traditionnels. Avec un total de 1,6 Mrd de dollars US par an, l’Union européenne et ses membres y contribuent à plus de 50%.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here