Dilou : Noureddine Bhiri est toujours « victime d’un enlèvement »

0

Tunisie Tribune (Noureddine Bhiri)- L’avocat et activiste politique démissionnaire d’Ennahdha, Samir Dilou, a indiqué qu’aucune trace de procédure judiciaire n’a été trouvée auprès des juridictions concernées, dans laquelle est impliqué l’ancien ministre de la Justice et vice-président d’Ennahdha Noureddine Bhiri, ce qui le conduit à considérer que ce que ce dernier est toujours victime d’un enlèvement.

Il a ajouté sur Mosaïque-Fm que l’assignation à résidence de Noureddine Bhiri résulte du refus d’un juge d’émettre un mandat de détention à son encontre.

Dilou a souligné que l’ancien ministre de la Justice n’est pas concerné par les accusations portées par le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, à propos de la délivrance de passeports et l’attribution rémunérée de la nationalité tunisienne à des étrangers soupçonnés dans des affaires de terrorisme.

Samir Dilou a aussi rejeté de mêler le nom de Noureddine Bhiri à celui du garde national retrouvé pendu, dimanche dernier à son domicile. Cette mort est considérée comme suspecte et une information judiciaire a été ordonnée à son propos.

Il a dénoncé par la même occasion les accusations lancées contre son ancien collègue sur les réseaux sociaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here