L’OCTT appelle à enquêter sur le décès d’un citoyen victime de violence policière

0

Tunisie Tribune (violence policière)- L’Organisation contre la torture en Tunisie (OCTT), a appelé, dans un communiqué publié ce mercredi 19 janvier 2022, les autorités judiciaires à enquêter sur la mort d’un citoyen, originaire de Nabeul, victime de violence policière.

L’Organisation précise que la victime – Chokri Mefteh, natif de 1985 – a été arrêtée dans la nuit du 21 octobre 2021 à El Mida par une patrouille de la Garde nationale et qu’elle a été sauvagement battue avant d’être relâchée sans qu’un PV ne soit rédigé à son encontre.

« La même nuit, la victime s’est sentie mal et a dû être hospitalisée en soins intensifs à l’hôpital de Nabeul. La famille de Chokri Mefteh a déposé une plainte et une instruction a été ouverte le 27 octobre. La victime a été entendue le 4 novembre… les agents accusés ont été gardés en liberté » poursuit l’Organisation.

L’état de santé de Chokri Mefteh s’est nettement dégradé au cours des derniers jours et il est décédé hier, indique l’Organisation contre la torture qui appelle les autorités à poursuivre les responsables et le gouvernement à mettre un terme aux violations commises par les forces de l’ordre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here