Le Courant démocrate affirme son rejet de la démarche méthodique visant à mettre la main sur les instances constitutionnelles

0

Tunisie Tribune (Courant démocrate) – Le Courant démocrate affirme « son rejet de la démarche méthodique visant à mettre la main sur les instances constitutionnelles, à travers leur dissolution en dehors du cadre constitutionnel, et en les remplaçant par des instances nommées chargées de servir le projet personnel de M. Kaïs Saïed, menaçant l’Etat ».

Dans un communiqué paru à l’issue de la tenue de son Conseil national, dans sa session ordinaire, le dimanche 22 Mai 2022 à Tunis, et dans la foulée de la crise économique e sociale sans précédent que vit le pays, Attayar rejette « la confiscation des institutions de l’Etat, en optant pour les nominations sur la base des allégeances, en l’absence totale du principe d’impartialité ».

Le Courant démocrate annonce « le boycott du processus constitutif de ce qui est appelé la nouvelle république, imposée par Kaïs Saïed, et son refus de participer à toutes les échéances, du référendum aux élections ».

Il appelle toutes les forces nationales, partis politiques, organisations nationales et société civile, « à boycotter ce processus, qui institue une nouvelle dictature et à le contrer ».

Le parti dénonce « les atteintes successives contre son Secrétaire Général, Ghazi Chaouachi, à travers des accusations tendancieuses, dans le cadre d’un climat terrorisant le pouvoir judiciaire, tout en tendant à l’utiliser pour liquider les adversaires politiques ».

Le parti met en garde « les responsables actifs des conséquences de la participation au changement de la nature de l’Etat, et du démantèlement des institutions ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here