Des opérations d’émigration clandestine avortées à Sousse, Kélibia et Sfax

0

Tunisie Tribune (opérations d’émigration clandestine) – Les efforts des unités de la garde nationale pour contrer les opérations d’émigration clandestine se poursuivent dans différents gouvernorats du pays.

Les unités de la garde maritime de Sousse ont avorté deux opérations de franchissement illégal des frontières, et ont interpellé 23 personnes.

Quelque 12 personnes ont été placées en détention préventive, alors que des mesures légales ont été prises envers les autres, selon les instructions du parquet, révèle ce mardi 24 Mai, le porte-parole officiel de la direction général de la garde nationale (DGGN).

La brigade des renseignements maritimes de Kélibia et Monastir a placé en détention préventive deux personnes recherchées pour « formation d’un consensus pour le franchissement illégal des frontières maritimes ».

Sur le littoral de Sfax, les unités de la garde maritime du Nord ont intercepté une embarcation avec à son bord trois (03) individus qui tentaient de franchir, clandestinement, les frontières.

Sur ordre du parquet, ils ont été placés en détention préventive.

Une autre personne a été placée en garde à vue à Sfax, pour « formation d’un consensus pour le franchissement illégal des frontières maritimes ».

Les unités de la garde maritime de Sfax et Jbéniana sont parvenues à déjouer trois opérations de franchissement illégal des frontières, dans les régions de Amra, Sakiet Ezzit et Sakiet Edaïer. Un Tunisien et 42 ressortissants africains de différentes nationalités ont été interpellés ; 05 ont été placés en détention.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here