Ennahdha refuse d’exploiter la saison d’El Ghriba pour manifester des formes de normalisation

0

Tunisie Tribune (saison d’El Ghriba)- Le mouvement Ennahdha a condamné « l’insistance de l’autorité putschiste à continuer de cibler la révolution et ses acquis définis par une voie participative, à dissoudre davantage les institutions constitutionnelles, et à prêcher une régime autoritaire basé sur l’opinion unilatérale, fermant la porte à un dialogue sérieux et responsable avec les différentes parties ».

Il a souligné «l’absence de questions nationales brûlantes dans le discours de l’autorité putschiste, la détérioration enregistrée dans tous les secteurs publics, la baisse du pouvoir d’achat des citoyens, les taux élevés de pauvreté et de chômage, en plus de l’isolement politique »

Indiquant que la non-résolution de ces questions affaiblit davantage le pays, mettant ainsi en danger « les intérêts supérieurs. » et exposant le pays à divers types de risques socioéconomiques.

Il a également salué les « positions responsables » qui refusent de participer à un dialogue formel dont les résultats sont connus d’avance, et affirme sa confiance dans la capacité des Tunisiens à surmonter cette crise politique et à résister aux choix populistes et improvisés.

De même, Ennahdha a réitéré son « refus d’impliquer la justice militaire dans le procès des civils et l’instrumentation des organes sécuritaires et judiciaires pour opprimer les opposants politiques, les députés et les blogueurs, et affirme sa pleine solidarité avec les victimes ciblées.

Le mouvement a, en outre, salué la coexistence entre les religions et le respect des rites religieux, refusant d’exploiter saison d’El Ghriba pour manifester des formes de normalisation.

Précisant que le peuple tunisien a toujours exprimé son refus de la normalisation, estimant que c’est le minimum pour soutenir le peuple palestinien opprimé et défendre ses droits légitimes, au premier rang desquels la libération de sa terre et la construction de son État indépendant avec Al Qods comme capitale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here