Les violences à l’égard des femmes se poursuivent à un niveau épidémique (ONU)

0

Tunisie Tribune (violences à l’égard des femmes)- Si des avancées significatives ont été réalisées dans différents pays sur le plan législatif pour prévenir la violence à l’égard des femmes, des brutalités continuent d’exister « à un niveau épidémique », a dénoncé lundi à Genève une Experte indépendante de l’ONU.

S’exprimant lors de l’examen de son rapport devant le Conseil des droits de l’homme, la Rapporteure spéciale sur la violence contre les femmes a indiqué la violence contre les femmes et les filles – la forme la plus grave de discrimination fondée sur le sexe – continue d’être vécue dans le monde entier.

« Ce ne serait pas un euphémisme de dire que nous n’avons découvert que la partie émergée de l’iceberg », a fustigé Reem Alsalem, signalant que l’amélioration des données a permis de confirmer que « la violence à l’égard des femmes et des filles continue d’exister à un niveau épidémique ».

« La pandémie de Covid-19 et les mesures restrictives imposées par de nombreux États pour l’endiguer, sans tenir compte du sexe, ont mis en évidence des lacunes et des insuffisances préexistantes dans la prévention de la violence à l’égard des femmes et ont exacerbé le risque de violence auquel sont exposées les femmes et les filles dans le monde entier », a ajouté l’Experte indépendante onusienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here