Le projet de la nouvelle constitution consolide le retour à l’autocratie

0

Tunisie Tribune (nouvelle constitution) – L’association Aswat Nissa a indiqué dans un communiqué rendu public mardi que le projet de la constitution soumis au référendum le 25 juillet courant, consolide le retour à l’autocratie et menace les acquis dans le domaine des droits de l’homme. L’association a souligné que la nouvelle constitution proposée par le président de la République Kaies Saied porte atteinte aux libertés individuelles et à la transition démocratique en Tunisie. Le projet de la constitution présente une menace des droits des minorités en Tunisie, a-t-elle noté. Le projet de la constitution représente aussi une menace pour les droits de la femme, a encore estimé la même source, signalant la présence d’articles significatifs dont l’article 2 qui a annulé la mention que l’Etat tunisien est un Etat civil .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here