Afghanistan : Ayman al-Zawahiri, le chef d’Al-Qaïda, tué par un drone américain

0

Tunisie Tribune (Ayman al-Zawahiri) – Joe Biden a annoncé, lundi, la mort d’Ayman al Zawahiri, tué par une frappe américaine en Afghanistan. La mort du chef d’Al-Qaïda va permettre aux familles de victimes du 11-Septembre « de tourner la page », a déclaré le président américain.

C’est en direct à la télévision que Joe Biden a annoncé, lundi 1er août, la mort d’Ayman al Zawahiri, tué par une frappe américaine en Afghanistan. La mort du chef d’Al-Qaïda va permettre aux familles de victimes du 11-Septembre « de tourner la page », a déclaré le président américain.

« Samedi, sur mes ordres, les États-Unis ont mené à bien une frappe aérienne sur Kaboul, en Afghanistan, qui a tué l’émir d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri », a lancé Joe Biden lors d’une courte allocution depuis la Maison Blanche.

« Justice a désormais été rendue, et ce chef terroriste n’est plus », a-t-il ajouté. « Peu importe le temps que cela prend, peu importe où vous vous cachez, si vous êtes une menace pour notre peuple, les États-Unis vous trouveront et vous élimineront. »

Attaque au drone

L’attaque au drone a été menée à l’aide de deux missiles Hellfire et sans aucune présence militaire américaine au sol, a précisé un responsable américain, preuve selon lui de la capacité des États-Unis « d’identifier et de localiser même les terroristes les plus recherchés au monde et de prendre des mesures afin de les éliminer ».

Ayman al-Zawahiri avait été repéré « à de multiples reprises et pour de longues durées sur le balcon où il a finalement été touché » par la frappe dans la capitale afghane, a-t-il ajouté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here