Le ministère de la femme loue les efforts visant à mettre en œuvre la loi organique relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes

0

Tunisie Tribune (violence à l’égard des femmes) – Le Ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes âgées a loué les efforts déployés par les structures publiques, les composantes de la société civile et les organisations internationales pour mettre en œuvre la loi organique n° 2017-58 du 11 août 2017, relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes visant, notamment, à prévenir les violences faites aux femmes, à protéger les victimes sur les plans juridiques, physiques et psychologiques, à poursuivre les auteurs des violences faites aux femmes et à prendre en charge les victimes à travers un accompagnement spécifique.

Dans un communiqué publié à l’occasion du 66e anniversaire de la fête nationale de la femme tunisienne, le ministère a souligné que cette journée offre l’occasion de renouveler l’engagement du ministère à lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes dans le cadre d’une vision sociétale globale fondée sur l’égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Le ministère a rappelé l’ouverture de 5 nouveaux centres d’hébergement des femmes victimes de violence et de leurs enfants dans les gouvernorats de Jendouba, Kairouan, Tozeur, Tataouine et Gabès, en plus du Centre de protection sociale El Amen à Tunis et celui de Mahdia, outre les centres d’accueil, d’écoute et d’orientation des victimes de violences.

Le ministère a, également, rappelé la publication, récemment, du rapport national annuel relatif à la lutte contre la violence à l’égard des femmes au titre de l’année 2021 en arabe, français et anglais. Le document comporte les efforts déployés aux niveaux national et régional pour mettre en œuvre les engagements pris par les différents partenaires concernant la mise en œuvre de la loi organique relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes et a publié un guide sur les centres de prise en charge des femmes victimes de violence dans les trois langues (arabe, français et anglais) pour servir de mécanisme d’action aux parties concernées par la prise en charge des victimes.

La fête de la femme constitue, selon la même source, une opportunité pour faire connaître le rôle joué par les femmes tunisiennes dans les différents domaines aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger. Le ministère a rappelé, à cet égard, qu’il a pris l’initiative, en partenariat avec la poste Tunisienne d’émettre une série de 22 timbres-poste dédiés aux femmes tunisiennes qui « ont su influencer le cours de l’histoire et participer à façonner les traits de la belle Tunisie et ce pour contribuer à raviver la mémoire collective et donner de la visibilité à l’action des femmes dans le pays.

Le ministère a placé, cette année, la journée de la femme sous le signe « L’autonomisation économique des femmes est la solution » de par sa conviction que l’implication des femmes tunisiennes dans la production, la création de richesses, le lancement de projets et la contribution à la dynamique économique est le meilleur moyen permettant de renforcer l’ensemble des droits des femmes et des filles tunisiennes.

Le ministère a rappelé, le lancement de la plateforme RAIDET relative au programme de promotion de l’entrepreneuriat féminin et dédiée à toutes les femmes et filles tunisiennes sans exception.

RAIDET est un programme qui s’étend jusqu’à 2025 et vise à créer 3000 projets moyennant un budget de 50 millions de dinars à raison de 600 projets par an outre l’octroi d’une nouvelle génération de crédits de 100 à 300 mille dinars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here