Selon Al-Khelaïfi, le Paris Saint-Germain est estimé à 4 milliards d’euros

0

Tunisie Tribune (Paris Saint-Germain ) – Premier invité pour ouvrir le congrès des Football Talks, organisé par la fédération portugaise de football ce lundi et mardi, Nasser Al-Khelaïfi s’est longuement confié, balayant beaucoup de thématiques différentes. Le dirigeant du PSG a notamment évoqué des offres à 4 milliards d’euros pour racheter le club de la capitale, qui en vaut plus selon lui, bien que l’actionnariat actuel ne soit pas vendeur.

Le début de semaine est chargé pour Nasser Al-Khelaïfi. L’homme aux multiples casquettes voit le PSG préparer son entrée en lice en Ligue des Champions avec la réception de la Juventus au Parc des Princes ce mardi (21h). Les retrouvailles avec l’Europe dynamisent toujours le calendrier mais le dirigeant parisien était aussi le premier invité en charge d’ouvrir les Football Talks, congrès international qui est organisé cette année par la fédération portugaise de football et qui aborde le thème de l’avenir du football.

Le décideur du club de la capitale a longuement abordé l’endettement dans le football alors que le PSG a été la cible récente d’une lourde amende pour non-respect du fair-play financier (FPF). Il a alors laissé entendre que les clubs traînant des dettes à plusieurs centaines de millions représentaient un véritable danger pour le football. La nouvelle formule de la Ligue des Champions adoptée et qui sera déployée dès la saison 2024-2025 a aussi été discutée par le le président parisien, qui a également beaucoup parlé du PSG.

Pour Al-Khelaïfi, le PSG vaut « plus de 4 milliards d’euros »

Onze ans après le passage du PSG sous pavillon qatari, Nasser Al-Khelaïfi a évoqué la grandeur du club de la capitale et la vitesse à laquelle le projet s’est développé. En mars dernier, le dirigeant qatari avait confié à la BBC avoir reçu des offres « de plusieurs milliards » pour racheter le PSG. En visioconférence ce lundi, il a réaffirmé que l’équipe parisienne faisait l’objet d’offres de richissimes investisseurs, évoquant cette fois-ci la somme de 4 milliards d’euros.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here