La poudre de datte alternative au sucre : la Tunisie est le 1er pays à le standardiser

0

Tunisie Tribune (poudre de datte alternative au sucre) – A l’heure ou le sucre manque sur le marché, la poudre de datte, un produit naturel et abondant constitue une excellente alternative. La Tunisie est parmi les premiers producteurs de cette substance dans le monde. L’Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle (INNORPI) a publié, en aout 2022, la norme tunisienne relative à la poudre de dattes en vue de positionner la Tunisie comme pays leader de la production de ce produit.

Il s’agit, notamment, de garantir une qualité standardisée optimale de la poudre de dattes, produit agroalimentaire très demandé, selon un communiqué, publié, mardi, du ” Projet d’accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir” (PAMPAT), relavant de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) .

La Tunisie est devenue ainsi le premier pays à standardiser les caractéristiques de la poudre des dattes produit connu pour ses vertus nutritionnelles, considéré d’ailleurs comme un bon substitut du sucre blanc, assure l’ONUDI.

Cette nouvelle norme encouragera davantage les exportations tunisiennes de la filière dérivée de dattes, qui continuent à enregistrer une nette tendance à la hausse malgré la crise économique mondiale.

Les travaux pour la préparation de la norme ont démarré il y a une année grâce à une collaboration publique-privée qui a vu la participation de plusieurs intervenants tels que l’INNORPI, le Groupement interprofessionnel des dattes, le Ministère de l’Industrie, le Centre Technique de l’Agroalimentaire, les principaux laboratoires et les entreprises de dérivés de dattes.

La nouvelle norme, publiée sous le code NT :45.36 (2022), fixe les spécifications techniques ainsi que les critères de qualité de la poudre de dattes tunisienne. Cette référence officielle détermine les valeurs limites pour chaque paramètre physico-chimique et permet ainsi aux opérateurs tunisiens d’assurer la qualité requise et de garantir ainsi la conformité du produit.

Selon une enquête menée par le projet PAMPAT, les ventes internationales représentent plus du 80% du chiffre d’affaires des entreprises de dérivés de dattes en Tunisie et celles-ci ont enregistré une nette tendance à la hausse même pendant les années du COVID-19.

Ces ventes ont augmenté plus de 20%, au cours de ces deux dernières années. Pendant cette même période, les sociétés de transformation de dattes ont pu créer plus de 400 emplois et réaliser 3 000 000 dinars d’investissements.

En effet, selon une étude de marché élaborée par le projet PAMPAT, ce produit a de grandes chances de réussite sur les marchés internationaux et notamment aux Etats-Unis, en Allemagne et en France.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here