Voici la voiture électrique autonome qui donne des sueurs froides à Elon Musk

0

Tunisie Tribune (voiture électrique autonome) – La firme chinoise Baidu vient officiellement de dévoiler son premier taxi autonome, qui prend la forme d’un monospace 100 % électrique. Elle devance Elon Musk, qui souhaite aussi se lancer sur ce créneau, avec un réseau de taxi autonome déjà en service.

Cela fait de nombreuses années que les navettes autonomes se développent et que les constructeurs et spécialistes de la tech travaillent au déploiement de taxis sans conducteurs, notamment destinés aux grandes villes. En 2021 déjà, Waymo, filiale d’Alphabet dévoilait l’un des premiers exemplaires au monde, conçu en partenariat avec le constructeur chinois Zeekr. Quelques mois plus tard, en juillet dernier, ce fut au tour de General Motors de déployer une trentaine de véhicules autonomes dans les rues de Sans Francisco, pouvant être utilisées par des clients avec le service Cruise.

UNE CONDUITE AUTONOME AVANCÉE

Aujourd’hui, c’est au tour de Baidu, une entreprise chinoise spécialisée dans les moteurs de recherche et l’intelligence artificielle fondée en 2000 de se lancer sur ce créneau. Celle-ci vient alors tout juste de dévoiler un nouveau taxi autonome, baptisé Apollo RT6, qui succède à l’Apollo Moon, présenté en juin 2021.

Moins cher, avec un prix tournant autour des 36 000 dollars contre 71 000 dollars pour la Moon, ce nouveau véhicule est doté d’une technologie de conduite autonome de niveau 4. Pour rappel, seule la conduite autonome de niveau 3 (sans obligation de garder les mains sur le volant) est autorisée en France, et ce, depuis le 1er septembre.

Pour pouvoir circuler sans l’intervention du conducteur, le véhicule est alors équipé de huit capteurs LIDAR et une douzaine de caméras. Celui-ci prend ainsi la forme d’un grand monospace, doté d’un volant rétractable. Il sera donc possible d’installer à la place des sièges supplémentaires, mais également une console de jeu, comme l’explique le Wall Street Journal.

Selon Baidu, Apollo RT6 serait en mesure de conduire aussi bien qu’une personne ayant plus de vingt ans d’expérience, alors qu’il a accumulé environ 32 millions de kilomètres durant sa phase de test. Pour le moment, il est toutefois encore à l’état de prototype et sera lancé l’an prochain.

EN AVANCE SUR TESLA

Actuellement, le service de robotaxi Apollo Go de Baidu est proposé dans dix grandes villes de Chine et a déjà totalisé plus d’un million de déplacements avec son Apollo Moon. La firme souhaite désormais accélérer son développement en étendant son service à d’autres villes en dehors de la Chine. L’objectif est de 65 d’ici à 2025 et une centaine d’ici à 2030. L’entreprise espère alors déployer plusieurs milliers de véhicules autonomes en dans son pays natal et à travers le monde.

Ainsi, Baidu devance de loin Tesla, alors que l’entreprise californienne n’a pas encore dévoilé son robotaxi, annoncé quant à lui pour 2024. En avril dernier, Elon Musk profitait du Cyber Rodéo, un grand évènement organisé à l’occasion de l’inauguration de la Gigafactory texane pour donner quelques détails sur son futur taxi autonome.

Celui-ci pourrait ainsi être officiellement dévoilé l’an prochain et ne devrait pas être équipé de volant ni de pédales. Selon le dirigeant, le coût par kilomètre serait inférieur à celui d’un ticket de bus. Mais avec Elon Musk, il convient de toujours prendre des pincettes sur les dates annoncées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here