Huile subventionnée : Les professionnels accusent les autorités d’avoir renoncé à leur rôle

0

Tunisie Tribune (Huile subventionnée) – Les membres de la chambre nationale des conditionneurs d’huiles alimentaires, relevant de l’UTICA, expriment, ce mercredi 21 septembre, leur étonnement de « se voir assumer la responsabilité de la disparition totale de l’huile végétale subventionnée depuis un mois, et les perturbations continues pour la deuxième année consécutive ».

Réunis hier, mardi, au siège de l’organisation pour examiner « la situation catastrophique et critique », les professionnels imputent la principale raison des problèmes dans lesquels ce secteur s’est enlisé, au fait que « la partie gouvernementale ait renoncé à son devoir de fournir ce produit, l’absence de sérieux envers la grave situation que vit ce dispositif, et le fait de ne pas impliquer, effectivement, la partie professionnelle ».

« L’absence d’une conception stratégique urgente pour sauver ce dispositif a donné lieu au déficit et a attenté aux équilibres financiers de toutes les unités de conditionnement industriel de l’huile subventionnée, ainsi qu’à des difficultés à payer les ouvriers et à préserver les postes d’emploi ».

Les professionnels appellent à « la nécessité de trouver, rapidement, les solutions à même de rétablir la cadence de production, en vue de permettre aux entreprises d’honorer leurs engagements financiers, et de payer la dette qui s’accumule auprès des banques, la CNSS, la STEG et la SONEDE ».

 Le citoyen tunisien (notamment ceux qui appartiennent à la classe moyenne et démunie), est la première et principale victime de l’irrégularité de l’approvisionnement du marché par ce produit vital, dans la mesure où il ne trouve plus ses besoins dans de nombreuses régions du pays, déplore la chambre.

Compte tenu cela et devant l’incapacité des entreprises à continuer à supporter cette hémorragie, les professionnels appellent les autorités compétentes à parvenir, rapidement, à des solutions pour assurer l’approvisionnement du marché par ce produit indispensable dans la vie de millions de Tunisiens, afin de garantir la pérennité des entreprises et préserver les postes d’emploi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here